Participez en étant acteur de la restauration de l’église Saint-Martin de Laguenne !


930 : voici la date la plus ancienne évoquant l’église<strong> Saint-Martin de Laguenne qui dépendait alors de Saint-Martin de Tulle. Il faut attendre quelques années pour voir l’édifice s’élever, dans le dernier tiers du XIe siècle. Il n’existe de cette période historique que le transept et l'abside que flanquent deux absidioles.
Le reste de l’église est transformé à la Renaissance. Au XVIe siècle, la nef et les bas-côtés sont modifiés pour former un vaisseau unique. D'autres modifications intervenues aux XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles ont d’avantage changé la partie occidentale. Le clocher surmontant la croisée du transept et animé par de petites tourelles d'angle fut refait en 1631 et remanié en 1843.
L’édifice reste harmonieux et élégant. L’église se dénote dans le paysage sans doute grâce à son clocher en ardoise de Corrèze. Le transept avec le clocher qui le surmonte, l'abside et les absidioles sont protégés au titre des Monuments Historiques depuis 1976 !

Notre Dame de Laguenne sculptée parmi un ensemble d’œuvres in-situ à sauvegarder


Différentes œuvres classées au titres des Monuments Historiques sont conservées in-situ dans l’église et résultent d’un travail d’artiste remarquable : une Vierge à l'Enfant du début du XIIIe siècle, en bois polychrome ; une Vierge à l'Enfant dite Notre Dame de Laguenne datant du XIVe siècle en pierre polychrome et une statue en pierre du XVe siècle, Saint Michel guerrier et justicier.

Un projet de restauration intérieure et extérieure…


Les restaurations extérieures portent essentiellement sur la réfection des couvertures en ardoise de Corrèze du transept nord et de la sacristie, la consolidation ponctuelle de maçonnerie sur l’élévation sud du clocher et la réfection des parements extérieurs du porche.
L’intérieur n’en est pas moins délaissé puisque les restaurations viseront à la démolition de la coupole en plâtre pour la création d’un plafond plat lambrissé à la croisée du transept ; la réfection des planchers du clocher ; la mise en place de protections anti-volatiles sur les baies et les jours du clocher; la réfection des sols du transept et de la croisée.
La campagne de restauration permettra l’achèvement de la restauration des intérieurs de l’édifice pour la partie dédiée au culte avec la redécouverte d’un important programme de peintures murales des XVIIIe et XIXe siècles.

Un challenge chiffré !


La restauration de l’église fait partie de la valorisation de la commune, témoin de l’histoire qu’il convient de préserver et de mettre en valeur pour les générations à venir. Elément du passé, il s’inscrit ainsi dans l’histoire actuelle et future de la commune.
Pour mener à bien ce projet de sauvegarde et de restauration de l’église évalué à près de 457 000 € HT. La commune va bénéficier des subventions publiques cependant la part à la charge de la Commune reste très élevée.
Ainsi, en partenariat avec la Fondation du patrimoine, la municipalité de Laguenne a décidé de lancer une souscription publique, qui fait appel au Mécénat Populaire et au Mécénat d’Entreprise, afin d’alléger la charge communale. Chacun, particulier, entreprise, profession libérale, association, pourra participer ainsi à ce grand projet de sauvegarde et de valorisation du Patrimoine National de proximité.

Si vous souhaitez apporter votre aide à ce projet soutenu par les partenaires publics et la Fondation du patrimoine en Limousin, complétez et expédiez le bulletin ci-joint accompagné de votre don. Le reçu fiscal sera établi à l’attention de l’émetteur et envoyé à l’adresse figurant sur le chèque.
En retour, vous recevrez un reçu fiscal vous permettant de bénéficier de l’économie d’impôt prévue par la loi.

Médias

Nature des travaux

- la réfection des couvertures en ardoise de Corrèze du transept nord et de la sacristie
- la consolidation ponctuelle de maçonnerie sur l’élévation sud du clocher
- la réfection des parements extérieurs du porche
- la démolition de la coupole en plâtre pour la création d’un plafond plat lambrissé à la croisée du transept
- la réfection des planchers du clocher
- la mise en place de protections anti-volatiles sur les baies et les jours du clocher
- la réfection des sols du transept et de la croisée.
La campagne de restauration permettra l’achèvement de la restauration des intérieurs de l’édifice pour la partie dédiée au culte avec la redécouverte d’un important programme de peintures murales des XVIIIe et XIXe siècles.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine