Centre de la vie du village de Norolles à travers les siècles, l’église occupe une position privilégiée au bord du plateau dominant de la vallée de Malou, à l’intersection de plusieurs chemins. Elle est entourée par le cimetière communal, comme il est d’usage dans les campagnes du Pays d’Auge.
Un if se déploie avec majesté à côté du portail où il fût planté en 1732 par Joseph Picot, dont le nom a été gravé sur une pierre côté sud. Vue de l’extérieur, la façade sud, côté if, est constituée d’un blocage grossier qui doit remonter à l’époque romane. Elle fût étayée de contreforts au XVlème siècle et ses fenêtres restaurées en ogives de briques le furent, à n’en pas douter, au début de ce siècle.
La face nord, côté vallée, exposée aux intempéries, a dû être rebâtie en entier au XVlème siècle, avec les ressources offertes sur place aux constructeurs, en échiquier de silex et de pierres taillées selon leurs natures diverses. On remarquera la trace d’une litre funéraire (bande noire que l’on peignait sur les murs de l’église lorsque le seigneur du lieu venait à décéder). Sur la litre, plus visible au-dessus du portail, se détachent deux écussons: l’un porte les armoiries de la famille de Parey, seigneurs de Combray et patrons temporels de l’église, l’autre blason appartiendrait à une famille de Baudran, héritière, vers le milieu du XVIème siècle, de la famille Parey.

Association de Sauvegarde de l'église de Norolles

Médias

Nature des travaux

Cette quatrième tranche de travaux, prévue en 2016, consiste en la restauration des lambris de la chapelle Nord, en des travaux de peinture à l'intérieur de la chapelle Nord et de la sacrisitie, au nettoyage et au traitement de l'autel.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine