Jadis, on écrivait Postdorf puis Polsdorf dès 1347. Le village relevait alors de la seigneurie de Fénétrange-Geroldseck. Mais en 1490, les comtes de Sarrewerden rachetèrent une partie du lieu. Sous la suzeraineté des Nassau Sarrebruck, le village fut cédé à la France en 1766. Entre-temps, les Rhingraves (1565), héritiers des Fénétrange, introduisirent la Réforme à Postdorf. Dès 1685, l'église fut rendue aux catholiques de Postroff, élevée au rang de paroisse catholique en 1740.

Au temps des diligences, Postroff était un relais postal. On y changeait l’attelage des chevaux que l’on pouvait soigner, nourrir, ferrer… Le village portait alors le nom de “Postdorf” : post (poste) et dorf (village), selon la coutume. Dès 1918, Postdorf devient Postroff, lorsque le territoire est français. Durant l’occupation, Postroff retrouve son nom d’origine, Postdorf, jusqu’à la Libération.

Le village possédait une intéressante église romano-gothique, abritant des fresques du XVe siècle. Elle fut malheureusement rasée en 1880. L’église catholique de l’Exaltation-de-la-Sainte-Croix fut reconstruite dans les années 1880-1885, dans le style néo-roman.

Médias

Nature des travaux

Une opération de ravalement des façades et du mur d’enceinte du jardin qui l’entoure a été faite en 2008. Ce chantier s’est inscrit dans la continuité du programme d’aménagement du centre village amorcé en 2004. Aujourd’hui d’importants travaux doivent être entrepris afin de sauvegarder l’église. La couverture et la charpente souffrent particulièrement de désordres. Le coût des travaux s’élève à 128 255 € HT.

La commune de Postroff n’a pas les capacités d’assumer seule ces travaux d’autant plus qu’à l’instar de bon nombre de communes situées dans l’Est de la France, elle compte deux églises : elle fait donc appel à la générosité de tous !

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine