L'église de Raphèle, ou "église Saint Genest" a été construite en 1853 sur un terrain donné par Jean Victor. L'édifice est d'abord confié a l'architecte Guillaume Véran, mais son projet jugé trop coûteux est remplacé par celui d'un autre maître d'oeuvre, Hérault.

L'édifice orienté nord-sud est composé d'une nef et de deux bas côtés surmontés de cinq voûtes en anse de panier entrecoupées d'arcs doubleaux en pierre.

Le maître autel fut sculpté par Nicolas Missencel, maître sculpteur d'Arles, en 1735. Le clocher a été rajouté six ans plus tard. La cloche, vient de cette même confrérie et porte la mention "Baudoin, fondateur à Marseille, 1819". L'église a été achevée en 1853.

La croix de Malte, qui couronnait la flèche du clocher, tomba le 7 janvier 1922 ; celle que l'on voit aujourd'hui a été posée en octobre 1939 après restauration du clocher.

 

Nature des travaux

Seule la façade principale nécessite une opération de restauration dont certaines pierres sont érodées par des remontées capillaires.

Vocation du site

L'église a vocation à être utilisée dans le respect de son usage d'origine comme lieu de culte. Elle pourra accueillir également des manifestations culturelles comme c'est le cas actuellement pour des concerts 5 ou 6 fois par an.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine