Que serait notre village sans son église, en haut de la grande rue, au bord de la forêt que traverse le sentier qu’empruntaient pour s’y rendre les habitants de Cademène. Car c’est aussi l’église de ce village voisin. Elle est entourée par le cimetière dans un environnement comprenant l’ancienne cure et une fontaine lavoir de grande qualité architecturale.

L’église Saint-Jean-Baptiste :
Elle est implantée sur un lieu de culte ancien datant de 1440 où elle remplaça en 1713 une chapelle. Elle fut reconstruite en 1721 et achevée vers 1780. Elle fit l’objet de travaux successifs notamment la surélévation du clocher en 1843, la réfection de la toiture et la suppression du clocheton en 1974. L’ancienneté est attestée par la présence d’une pierre tombale datant de 1536 et par la présence d’un antique porche d’entrée. Une pierre tombale plus récente (1716) porte le nom de Mabile ascendant probable de Jean Pierre Mabile, né à Rurey en 1800, ancien évêque de Versailles.
Les remarquables boiseries de la chair, datant du XVIIIème siècle, représentant les 4 évangélistes, sont inscrites à l’inventaire des monuments historiques.
Ce lieu de culte abrite épisodiquement des concerts de chant du fait d’une qualité acoustique exceptionnelle.

Médias

Nature des travaux

Les travaux envisagés, essentiels pour le maintien en bon état du bâtiment, concernent la toiture et la conservation du mur de soutènement à l’est de l’édifice dont la couverture est très dégradée. Des travaux connexes sont envisagés : réfection des marches, création d’une entrée de plain-pied, ainsi que la restauration au milieu du cimetière d’un calvaire indiquant probablement la place d’un ancien ossuaire.

Vocation du site

Ce projet de restauration est porté par la commune de Rurey, propriétaire de l’édifice, en concertation avec la commune de Cademène.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine