Suite aux ravages causés par la Première Guerre Mondiale dans le village, l’église de Saint-Baussant a été reconstruite après le conflit, sur le même emplacement. Elle fait partie d’un projet global de reconstruction du village et notamment de recomposition du centre de Saint-Baussant. Ainsi, l’église se situe au centre d’un îlot bordé par les rues de la Renommière et de la Louvière, et au bout d’une allée monumentale qui la dessert. Au nord de l’allée, la mairie-école ferme l’îlot et s’ouvre au sud vers la vaste place entourée d’un alignement de tilleuls. L’église est donc au centre de la composition urbaine.
Elle présente une architecture simple, néoclassique. Elle est composée d’un porche-clocher, d’une nef, d’un transept, d’une abside et d’une sacristie accolée à la façade sud. Les décorations sont modérées et se concentrent sur les éléments remarquables : le clocher, le porche, les vitraux du maître verrier nancéien Janin et les fresques murales du chevet. La modénature en pierre des façades, au caractère géométrique, annonce les prémices du mouvement Art-Décoratif. Sa construction a bénéficié entre autres des pierres de taille et des moellons de l’ancien château en ruine.
En 2011, le conseil municipal s’est interrogé sur le devenir de l’église. Face aux importants travaux à entreprendre, jugés nécessaires, il a lancé une consultation auprès des habitants pour connaître leur avis sur la question, à savoir quelles priorités donner à l’édifice. La plupart est favorable à la réalisation de travaux, destinés à conserver ce patrimoine en bon état.

Médias

Nature des travaux

Restauration de l'église (rénovation du clos couvert, refection des enduits, réfection de la couverture, nettoyage des pierres, rénovation des zingueries, rénovation de la sacristie, ...).

Vocation du site

Lieu de culte.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine