La première mention du village de Saint-Laurent-de-la-Salanque remonte à l'an 981 (villa S. Laurenti). Auparavant, la région était insalubre, le terme Salanque désignant au Moyen-âge des « marécages salés ». La seigneurie, citée au 13ème siècle a changé à plusieurs reprises de souverain jusqu'à ce que le traité des Pyrénées la rattache avec le Roussillon à la couronne de France en 1659. Saint-Laurent, patron de la ville, est d'origine espagnole. La tradition veut qu'il ait été grillé à petits feux sans éprouver la moindre souffrance. Il est présent sur les armoiries de la ville qui rappellent également les origines maritimes de Saint-Laurent-de-la-Salanque : blason à deux couleurs, taillé dans le sens diagonal, avec la voile latine sur fond bleu et le grill d'argent sur fond rouge. Edifié sur le delta de la rivière Agly à trois mètres à peine au-dessus du niveau des eaux, la ville a une indéniable identité marine. Durant plusieurs siècles, l'exploitation et le commerce du sel tout d'abord, puis les activités de la pêche en mer et sur l'étang, contribuèrent à la survie de la population laurentine.
L'église de Saint-Laurent-de-la-Salanque, dédiée au patron de la ville, date du 14ème siècle. D'origine romane, elle a été agrandie, à partir de 1761 et reconstruite dans un style gothique méridional. Elle est constituée d’un édifice rectangulaire, inversement orienté avec cinq travées voûtées d’ogives et terminé par un chevet en hémicycle voûté en cul de four. Des chapelles latérales sont logées entre les contreforts. L'église de Saint-Laurent-de-la-Salanque est appareillée en moellons et galets de rivière avec arases de briques recouvertes d’un crépi. Les contreforts et les ouvertures sont en pierre de tailles et briques. Il a été procédé à la démolition de constructions attenantes qui nécessite une finition par la dépose de certains éléments encore existants et la reprise des maçonneries. Il convient aussi de restaurer certains vitraux.

Médias

Nature des travaux

Les travaux envisagés concernet la restauration des façades Est et Nord et d’un vitrail de l’église. Le coût total estimé des travaux est de 121 431 € H.T.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine