Un patrimoine historique pour la commune et le canton


L’église de Saint Privat est située au centre du bourg sur une place. De style roman, elle a été édifiée à la fin du XIIème siècle et modifiée dans les débuts du XIIIème siècle. Une abside à pans coupés prolonge le chevet du côté Est et sert de sacristie. Six chapelles accostent la nef, se faisant vis-à-vis, deux par deux, à droite et à gauche de la nef. Un clocher à grosse tour carrée surmonte le portail à colonnettes sculptées abrité sous un porche. Cette tour ouverte sur les quatre faces abrite les cloches.

À l’intérieur, une chaire ronde en granit, du XVIème siècle, sépare les deux chapelles à droite du chœur. Un tabernacle en marbre blanc avec dorure or et deux flèches en forme de fleur de lys du XIIIème siècle occupe une partie de la première chapelle. Un très bel autel retable en bois sculpté de style néo-gothique, très travaillé, est placé au fond du cœur. Vous pouvez également admirer deux tableaux du XIXème, La remise du Rosaire et la Crucifixion placés dans le cœur et à la tribune. Un autre tableau en bois sculpté datant de la Renaissance et représentant La Cène est visible sur le mur Sud. Le Monument des Morts de la guerre se trouve au bas de la nef, une œuvre d’art religieux rare dans les églises de Corrèze. Pour finir, de nombreux objets composent son mobilier ; certains classés aux Monuments Historiques méritent d’être admirés : bustes de Saints, réserve à eau baptismale, vases, plat à quêter...

Médias

Nature des travaux

Une restauration nécessaire

À Saint Privat, comme dans beaucoup de bourgs, l’église avec son clocher est l’élément visuel d’identification de la commune. Sa restauration fait partie de la valorisation du patrimoine et du territoire.

Un diagnostic de l’état de l’édifice a été réalisé par un architecte du CAUE et par la conservatrice du Patrimoine du Conseil départemental. Plusieurs points sont à traiter. La mise aux normes de l’ensemble des circuits électriques est à entreprendre. L’éclairage très faible ne permet pas de valoriser à la fois l’aspect intérieur de l’église et la richesse des objets mobiliers. La présence d’humidité nécessite le remplacement des joints ainsi que la restauration des enduits de la chapelle. La tribune doit être sécurisée et les grilles de protection des vitraux doivent être changées. Les portes principales et latérales doivent être restaurées et repeintes. La restauration de la toile détendue, déchirée du tableau de la Crucifixion est à envisager de même que la remise en état du tabernacle de la chapelle. Enfin, l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite est à l’étude.

Pour mener à bien ces travaux de sauvegarde et de restauration, évalués dans un premier temps à près de 55 000 € HT, la commune bénéficiera de subventions publiques. Le Conseil départemental de la Corrèze a ainsi déjà été sollicité.

Cependant pour alléger la part restant à sa charge, la municipalité de Saint Privat a décidé, avec la Fondation du Patrimoine, de lancer une souscription publique qui fait appel au Mécénat Populaire et au mécénat d’entreprise. L'Association APAX s'est déjà associée à cette campagne d'appel aux dons et en assure l'animation.

Remercions également les entreprises mécènes qui ont accepté de cofinancer cette camapgne de Mécénat Populaire: Les Cars de la Xaintrie, le SPAR et les Pompes Funèbres Lofficial.

Tout don, même le plus modeste est important et significatif!

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine