Bâtie au XIIème siècle, l’église de Sainte-Aulde est de style roman. Sainte-Aulde, née au Vème siècle, à l’époque de Clovis, donna son nom au village. Elle fut la compagne de Sainte-Geneviève qu’elle rejoignit à Paris. La légende raconte que, dans son enfance, elle marcha sur les eaux de la Marne, pour écouter la messe célébrée dans un village voisin,mais aussi que ses reliques enterrées aux côtés de celles de Sainte-Geneviève dans la sépulture royale, accueillirent saint Louis à son retour des Croisades en 1239. En 1699, grâce à l’intercession de l’influent évêque de Meaux, dont dépend Sainte-Aulde, Bénigne BOSSUET, une partie de ses reliques gagnèrent son village. Elégante dans ses proportions, l’église présente de belles croisées d’ogives dans le chœur, des vitraux de belles factures du XIXème siècle, un christ en bois sculpté du XVIIème ou du XVIIIème siècle et une statue en pierre du XVème siècle, classée monument historique en 1954, représentant Saint-Fiacre, le saint patron des jardiniers et maraîchers.

Médias

Nature des travaux

Depuis quelques années, de légers travaux de restauration ont été menés, comme la protection des vitraux du chœur, la réfection des enduits et la peinture du même chœur, mais aussi la pose de boiseries en chêne offertes par l’abbaye de Jouarre. Mais beaucoup reste à faire!
Sa restauration est devenue une nécessité de survie à différents titres:

  • Restauration et protection de certains vitraux, dont la rosace du portail;
  • Crépis et enduits intérieurs;
  • Remplacement de vitres percées par la création de nouveaux vitraux;
  • Restauration des bancs vétustes et fragiles;

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine