Ségur-le-Château est classé parmi «Les Plus Beaux Villages de France » depuis 1982. Une reconnaissance pour ce petit village pittoresque de la Corrèze, lové dans une boucle de l’Auvézère, à la limite de la Haute-Vienne.
Des travaux de valorisation de ce patrimoine d’exception ont déjà été réalisés, par la Communauté de Communes du Pays de Saint- Yrieix, sur l’aménagement du bourg.
Aujourd’hui, nous souhaitons poursuivre ces efforts par la restauration de l’Église Saint-Léger située dans le quartier du Baillargeau.

Bien que la paroisse ne fut créée qu’en 1749, il existait alors à Ségur, six chapelles. Celle de Saint- Léger, en meilleur état que les autres, fut érigée en église paroissiale. Ce premier édifice avait été construit en 1603. En 1840, un nouveau clocher fut ajouté à l’édifice, comme en témoigne l’inscription de la date sur l’arc supérieur du portail d’entrée.
L’édifice n’étant alors pas assez grand pour accueillir la communauté des croyants, une nouvelle campagne de construction commença en 1863. La nouvelle église sera consacrée en 1865.

L’ensemble de style néo-roman, construit en schiste local, est organisé en trois parties :
• un clocher-tour servant d’ouvrage d’entrée, coiffé d’un toit pyramidal, à coyaux, couvert en ardoises. La porte d’entrée, en bois, est surmontée, depuis 2007, d’une imposte ornée qui éclaire la nef et abrite un vitrail contemporain. Ce dernier représente les supplices infligés au Saint patron de la paroisse. Le dessin a été réalisé par l’artiste Vincent Corpet, sous la maitrise d’ouvrage de l’association « Les Amis de Ségur » et gràce à la mobilisation de généreux donateurs dans le cadre d'une souscription publique lancée avec le concours de la Fondation du Patrimoine.
• la nef, de plan rectangulaire, voûtée en plein cintre, est séparée des bas-côtés par un système d’arcatures en plein-cintre. Elle est coiffée d’un toit à deux pentes et les bas-côtés d’un toit à une pente, l’ensemble étant couvert d’ardoises.
• le choeur, voûté en plein-cintre comme la nef, est agrémenté d’une abside circulaire qui porte la clé
de voûte de la chapelle du château, classée MH. Elle représente un christ ressuscité et assis montrant ses plaies.

Médias

Nature des travaux

Conformément aux conseils de restauration des services du CAUE de la Corrèze, un vaste programme de travaux doit être entrepris prochainement : réalisation d’enduits sur l’ensemble de l’édifice, mise en peinture de la porte d’entrée, consolidation des charpentes, dé-végétalisation des toitures et remplacement à neuf des ardoises, réalisation de nouvelles portes intérieures en chêne, serrureries et mise en conformité du réseau électrique.

Pour mener à bien ces travaux de sauvegarde et de restauration, évalués à plus de 265 480 € HT, la
Communauté de Communes, maître d’ouvrage, bénéficiera des aides publiques suivantes : 180 000€
du Conseil Départemental de la Corrèze et 4 000 € du Conseil Régional du Limousin.

Cependant, pour alléger la part restant à sa charge, la Communauté de Communes en partenariat avec la Commune de Ségur, a décidé de lancer un appel au Mécénat Populaire et au Mécénat d’Entreprises avec le soutien de la Fondation du Patrimoine.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine