Jusqu'à la révolution de 1790, Wissignicourt avait son église placée sous l'invocation de Saint-Rémi et un cimetière qui l’entourait. Le tout se trouvait à l’extrémité du Bourg d’Anizy sur la route de Laon.
Sous le règne de la terreur, les révolutionnaires la déclarèrent propriété nationale. Elle fut vendue et démolie.
Il y avait au centre du village une petite chapelle de secours de douze mètres de long sur six mètres de large, qui servait pour les besoins particuliers de la semaine. Elle fut conservée et devient église paroissiale de Wissignicourt en 1802.
Pendant longtemps, le budget de la commune ne permit pas de l’entretenir. En 1852 la chapelle menaçait de tomber en ruine. On pensa à bâtir une église.
C’est en 1859 que Monsieur DEVIVAISE, Maire de la Commune et propriétaire de la Ferme de Fontenille hameau de Wissignicourt où il a établi sa fabrique de sucre, influença son conseil municipal pour décider de la construction d’une église. Les travaux commencés au printemps 1859 furent terminés en mai 1860. Depuis cette époque, Wissignicourt a dans son enceinte une église d’une dimension 23 mètres de long et 12 mètres de large élevée à la place de l’ancienne chapelle.
Elle fut détruite pendant la 1<sup>ère</sup> guerre mondiale et reconstruite juste après avec l’aide des dommages de Guerre.

Médias

Nature des travaux

<ul> <li>Rénovation complète de la toiture en ardoise naturelle d’Espagne posée au clou cuivre carré cranté sur les 40 m2 du clocher, et posée au crochet black inox sur les 232 m2 de la nef et le chœur.</li> <li>Paratonnerre et protection contre les effets indirects de la foudre avec pose d’un coq gaulois en cuivre.</li> <li>Restauration et remise en peinture de la croix.</li> </ul>
Le montant de travaux s’élève à <strong>59 637 € H.T.</strong>

Vocation du site

Le mot du maire
"L’église de Wissignicourt domine le village et rythme la vie des habitants au son de sa cloche.
Surprenante par la luminosité qui la baigne en son chœur, le temps et les éléments naturels sont venus à bout de sa toiture, et les infiltrations d’eau mettent en péril les plafonds. Nous sommes garants de son entretien pour les générations futures. Les parties basses ont été rénovées par nos prédécesseurs, il nous faut maintenant réparer la partie haute ainsi que le clocher. La sécurité de l’édifice et de ses environs sera garantie par l’installation d’un paratonnerre qui faisait défaut jusqu’à présent."

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine