EGLISE DES SAINTES JUSTE ET RUFFINE A PRATS DE MOLLO LA PRESTE

L’église paroissiale Sainte-Juste et Sainte-Ruffine domine la petite ville de Prats-de-Mollo- la-Preste, et, est en relation étroite avec son enceinte fortifiée, au nord. Elle a conservé son clocher roman mais son architecture date majoritairement du 17ème siècle. Elle est un bon exemple de ce gothique tardif Catalan que l'on retrouve en d'autres points du département. A cet édifice est associée la chapelle de la Pietà, qui est implantée en retour d'équerre à l'angle nord-ouest.
L’implantation d’un bâtiment religieux à cet endroit remonte à l’époque carolingienne lorsqu’en 982 une chapelle ou ”cella” est consacrée par l’évêque d’Elne Hildesinde, et, déjà dédiée, aux saintes andalouses Juste et Ruffine. Parallèlement le comte de Cerdagne Oliba Cabreta lui accorde un cimetière. De cette période on ne conserve aucun témoignage architectural.
Au 13èmesiècle, avec l’agrandissement de la ville et l’augmentation de la population cette première église cède la place à un édifice plus spacieux consacré le 23 avril 1245 par Bernard de Berga, évêque d’Elne. Son plan comprend trois travées séparées par quatre piliers et flanquées de collatéraux. L’ensemble est surmonté d’un gros clocher carré.
L'église présente aujourd'hui de sérieux problèmes d'humidité, qui tiennent essentiellement au mauvais état de ses couvertures (en raison de leur géométrie complexe et d'une mise en œuvre peu soignée) et, accessoirement, à son encaissement dans la partie nord située contre le rempart. Les problèmes d'humidité de la chapelle découlent également de l'état de sa couverture mais sont principalement liés à l'absence de protection des différentes arases non protégées de son pignon ouest et à la présence d'un petit édicule ruiné et non couvert, qui maintient une humidité persistante contre son flanc est.
Les travaux proposés concernent donc la réfection des couvertures et l'assainissement de l'église et de la chapelle. Les couvertures en tuiles creuses seront refaites à l'identique, tout en veillant à améliorer l'acheminement et l'évacuation des eaux pluviales. Les eaux des couvertures du versant nord, en particulier, seront toutes recueillies en pied, de manière à éviter d'inonder le sol du terrain situé au nord de l'église. Celui-ci règne, en effet, à plusieurs mètres au-dessus du sol intérieur (de 2 à 7m). Il est, par ailleurs proposé de restituer en lauzes les couvrements des glacis de contreforts, à l'instar des vestiges retrouvés sur l'un des rampants du pignon ouest.
Olivier WEETS, Architecte en Chef des Monuments Historiques.

Médias

Nature des travaux

Les travaux proposés concernent donc la réfection des couvertures et l'assainissement de l'église et de la chapelle.
Le montant des travaux s’élève à 979 739 € H.T.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine