EGLISE ET PRESBYTERE PROTESTANT DE BISCHWILLER

L'église protestante de Bischwiller n'est pas une église comme les autres, tout comme la paroisse d'ailleurs. Elle ne se dresse pas comme il serait normal, au milieu du bourg. Elle est séparée par un vallon et un ruisseau, qui, au Moyen Age, devait être assez marécageux. Elle est située sur une butte naturelle, et de ce fait n'a pas seulement servi à rassembler la communauté des fidèles

Elle a aussi servi de lieu de refuge aux habitants, en cas de guerre. Elle était entourée d'une muraille crénelée ; c'était donc une église fortifiée. Construite en 1300 par l'Evêque de Strasbourg, Frédéric de Lichtenberg, propriétaire du bourg (Bischofweiler), elle ne comprenait au début qu'une simple nef, avec un chœur surélevé de trois marches. L'église était dédiée à Notre-Dame. Le bâtiment a subi les multiples vicissitudes de la guerre ; il a été ruiné plusieurs fois. Comme dans une bonne partie de l'Alsace et de Strasbourg en particulier, la population de Bischwiller passa à la Réforme en 1525.

Bischwiller se développa rapidement, devint une cité à l'industrie textile florissante, et sa population augmenta, soit par l'arrivée des Huguenots, soit par immigration de populations originaires de pays germaniques (Suisse, Autriche, Allemagne). Finalement, la population augmenta au point que l'église devint trop petite pour accueillir les fidèles. Elle fût donc agrandie en 1722, par adjonction du transept nord (derrière le pilier) et du transept sud, que le Prince de Deux-Ponts fit aménager en loge ducale (Herzogstuhl) au premier étage, ce qui lui permettait d'assister au culte avec un maximum de confort, puisque la loge ducale (passant par la sacristie) était équipée d'une cheminée " à la française ", donc à feu ouvert.

Médias

Nature des travaux

Les travaux de restauration ont porté sur les façades et la couverture de l'église, mais également sur la toiture du presbytère.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine