L'église paroissiale Saint-Martin de Fresney-le-Puceux.

En 1828, Frédéric Galeron écrit: "L'église, cité dans le Livre Pelut, sous le nom de Ecclesia de Fresneto sup. Lesiam, est dédiée à S. Martin, et d'une architecture de transition. Le portail, la partie la plus remarquable, est roman de la dernière époque. Le cintre est rond, orné de moulures en damier et de plusieurs rangs d'étoiles. Les impostes et chapiteaux offrent les mêmes ornements. Le pied de la façade est maçonné en arrêtes. L'intérieur du monument est très soigné. C'est un des mieux entretenus de la contrée".

Quelques années plus tard, Arcisse de Caumont ajoute: "Le cœur vient d'être reconstruit de fond en comble. Les chapelles du transept sont du XVe siècle, ainsi que la majeure partie de la tour centrale terminée en bâtière".

Yves Nedellec enfin, décrit en 1983 les nombreux et remarquables éléments mobiliers, en particulier: "les fonds baptismaux, pierre calcaire, 17e s." et un "très beau Christ en bois peint et doré, d'une grande qualité d'exécution; la tête, avec sa chevelure abondante et frisée, est particulièrement remarquable. C'est l'un des plus beaux Christ du XVIIIe s. que nous ayons rencontré dans le Calvados (J. Pougheol)".

 

Médias

Nature des travaux

La situation des baies de l'église est aujourd'hui hétérogène. Celles du déambulatoire sont équipées de vitraux losangés montés sur résille de plomb, celles de la nef étant équipées de verre cathédrale. Du fait de l'oxydation des parties métalliques de presque toutes les baies et de la déformation de la plupart des vitraux losangés, il est nécessaire de corriger les désordres induits sur l'étanchéité en les démontant et en les restaurant. La municipalité souhaite profiter des ces travaux pour remplacer les verres cathédrales des baies de la nef par des verres losangés identiques à ceux du déambulatoire, ce qui améliorera très significativement l'esthétique de la nef à l'extérieur et à l'intérieur de l'église.

Il est ainsi prévu de démonter et restaurer 5 des 8 baies en verre losangé du déambulatoire et de remplacer les verres cathédrales des 9 baies de la nef par des verres losangés, pour un montant prévu de 40 285€ HT soit 48 342€ TTC, auquel il convient d'ajouter les petits travaux de maçonnerie induits par le démontage des baies, soit 8 043.70€ HT, et 9 052.44€ TTC.

Partenaires

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine