Véritable joyau de l’art gothique bourguignon, l’église de Saint Père mérite la plus grande attention.

Construite du XIIIe au XVe siècle et dédiée à la Vierge, elle n’est devenue église paroissiale qu’au XVIe siècle, succédant ainsi à l’ancienne église Saint Pierre (dont on peut encore voir les ruines à la sortie sud du village) qui donne son nom au village.

Sous le porche on peut voir, en demi-relief, une femme accompagnée d’un homme tenant une maquette d’église et les spécialistes admettent ce couple comme les fondateurs. Le porche abrite également un très beau tombeau de femme daté de 1258. L’intérieur du monument, très dépouillé, présente une nef lumineuse d’une grande pureté, terminée par cinq chapelles rayonnantes.

Au milieu du 19e siècle, l’édifice présente un état de délabrement très avancé dû à des transformations malheureuses ainsi qu’à l’absence d’entretien régulier.

Alors qu’en 1840 débute la grande aventure de la restauration de la Madeleine de Vézelay, Viollet-le-Duc, âgé de 26 ans, se prend de passion pour l’église de Saint Père. Dès 1841, la restauration de cette église lui est confiée. Il travaille de 1842 à 1844 sur le chœur, les chapelles ainsi que sur la nef et en 1868, termine par le clocher. Toutefois, faut de moyens, il n’intervient pratiquement pas sur le porche. Cette partie est restaurée par Boeswilwald entre 1888 et 1889, avec notamment la suppression d’une lourde couverture en lave qui cachait la partie inférieure du pignon dont la forme et l’iconographie présente une grande analogie avec celui de la Madeleine.

En 1987, l’église Notre Dame connait à nouveau un état alarmant. Emus, la Municipalité et les habitants du village décident de se battre et en 1988 entreprennent un vaste programme de sauvegarde et de restauration, toujours en cours à ce jour.

Médias

Nature des travaux

Nous devons à présente engager les travaux d’assainissement de l’édifice et de restauration du bas-côté nord et du déambulatoire nord-est. Ce chantier, indispensable à la sauvegarde de ce témoin de la vie de notre village depuis plusieurs siècles, représente, malgré les fonds publics sollicités, un coût très élevé pour le budget d’une petite commune de moins de 400 âmes.

C’est pourquoi, la Municipalité et l’Association Sauvegarde et Restauration de l’Eglise de Saint-Père, ont souhaité ouvrir une souscription publique en partenariat avec la Fondation du patrimoine.

Nous pouvons tous devenir acteurs de ce projet, particuliers, entreprises, habitants de la commune ou tout simplement amoureux de ce lieu, en apportant notre pierre à la préservation de cette église et contribuer à la transmettre aux générations futures.

Les donateurs, pourront bénéficier de déductions fiscales incitatives grâce à la Fondation du patrimoine qui pourra apporter un financement complémentaire en fonction du montant de la collecte.

Vous pouvez nous soutenir en faisant un don par chèque ou via le site sécurisé de la Fondation du patrimoine !

Merci à vous !

Partenaires

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • EGLISE NOTRE DAME A SAINT PERE

    Eglise Notre Dame à Saint Père dans l'Yonne

  • EGLISE NOTRE DAME A SAINT PERE

    Eglise Notre Dame à Saint Père dans l'Yonne

  • EGLISE NOTRE DAME A SAINT PERE

    Eglise Notre Dame à Saint Père dans l'Yonne

  • EGLISE NOTRE DAME A SAINT PERE

    Eglise Notre Dame à Saint Père dans l'Yonne

  • EGLISE NOTRE DAME A SAINT PERE

    Eglise Notre Dame à Saint Père dans l'Yonne