Le village de Cubiérettes est situé sur le versant Nord du Mont Lozère, bordé par la commune du Pont de Montvert et de Cubières. A Cubiérettes, le patrimoine est riche. Il est doté d'un four communal et de moulins répartis sur les rives du Jouvain. La forêt constitue une grande partie du paysage de Cubiérettes, on peut y trouver plusieurs centaines d'hectares de bois de diverses variétés traversés par des chemins très agréables pour les promenades.

La paroisse de Cubiérettes s’est constituée autour d’un monastère appartenant aux Bénédictines de Saint-Sauveur de La Font près de Nîmes. L’église primitive était certainement la chapelle du monastère. Le monastère fut par la suite transformé en simple prieuré et les bâtiments devinrent le château du Prieur. La maison Vidal (Brot) est construite sur l’emplacement du prieuré ou l’on peut y voir de belles pierres taillées provenant de cet ancien bâtiment. L’église actuelle a été construite au 12ème siècle et est mentionnée en 1198 dans un acte de vente d’Odilon Guérin, baron du Tournel, à l’abbé de Franquevaux, près de Saint-Gilles dans le Gard. Il s’agit d’une église de style roman qui possède une nef à 2 travées, voûtée en plein cintre, avec une abside en cul-de-four à fenêtres ébrasées. La chapelle de Saint-Joseph et la sacristie ont été construites en 1879, date à laquelle la porte d’entrée de l’église a été déplacée dans le fond de la nef. Dans le clocher-mur, on peut y voir 2 pierres sculptées dont l’une porte une date et l’autre où sont sculptés des personnages représentant selon les uns les rois mages et selon les autres les artisans ayant participé à la construction de l’église. Les cloches furent fondues lors de la Révolution pour en faire des canons. Les cloches actuelles ont été coulées et mises en place au tout début du 19ème siècle. Il est aujourd’hui urgent de restaurer cette église à cause de l’humidité qui entraîne la formation de moisissures à l’intérieur et dégrade les crépis intérieurs et extérieurs ainsi que les peintures.

Médias

Nature des travaux

Les travaux envisagés sont la restauration du clocher et de son escalier d’accès, la réfection des crépis des murs extérieurs, la restauration des peintures murales, du mobilier et des vitraux.

Le montant global nécessaire à la réalisation de ces travaux est de 250 819 € HT.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine