ÉGLISE NOTRE-DAME DE L'ASSOMPTION DE LANDSER

Restaurons la grande cloche et l’orgue de l’église de Notre-Dame-de-l’Assomption de Landser
Longtemps chef-lieu de la vaste seigneurie de Landser, l’église de la commune éponyme est dotée d’un remarquable orgue Bergäntzel et d’une cloche datant de 1711. Ces éléments nécessitant une restauration, il est fait appel à la générosité de tous pour mener à bien ce projet! Chacun, particulier, entreprise, association pourra y participer en faisant un don.

La réfection de la Grande Cloche
Cette cloche en bronze d’un diamètre de 1m24 et pèsant 1120 kg porte l’inscription : « En l’an 1711, cette cloche a été fondue ici à Landser et appelée Susanne ».
Lorsque le curé Jean-Baptiste Schneider a appris l’ordre de réquisition des cloches en mars 1917, il a transcrit sur le registre du conseil de Fabrique : « J’espère que l’âge de cette cloche la sauvera ». Effectivement, elle le sera, à la différence des trois autres cloches de Landser. C’est maintenant à la générosité de nos concitoyens d’assurer la pérennité de cette très vénérable « Susanne » qui comme toutes les cloches, selon un dicton latin : « appelle les vivants », « pleure les défunts » et « brise les éclairs ».

L’orgue de Landser
En raison de sa position éminente avant la Révolution française, la communauté de Landser a demandé à Martin Bergäntzel (1722-1803), facteur d’orgue renommé, de remplacer son ancien orgue Götzman-Waltrin avec un buffet en chêne décoré comportant 25 registres, un clavier de 51 notes aux touches couvertes de bois d’ébène et celles de demi-ton d’ivoire.
Réceptionné le 4 septembre 1789, cet orgue subit très vite des dégradations suite aux vives querelles religieuses à Landser à partir de 1790. Réparé et étendu à 35 registres avec un écho supplémentaire, l’instrument est détérioré au fil du temps et réparées mais a encore été amputé de ses tuyaux pendant la Première guerre mondiale, lors des réquisitions menées par les Allemands entre mars et octobre 1917.
Classé monument historique (1992 pour le buffet, 1993 pour la partie instrumentale), l’orgue a été restauré en 1997 par la manufacture Kern de Hattmatt, mais présente aujourd’hui des traces d’oxydation des tuyaux et ses pavillons des jeux à anches sont coincés.

Médias

Nature des travaux

La grande cloche nécessite le remplacement de son mouton en chêne et de son battant, ainsi que d’une recharge de ses points de frappe.
Quant à lui, l’orgue a besoin d’une restauration de ses pavillons de jeux coincés et de ses tuyaux présentant des traces d’oxydation.

La commune de Landser et l’Association de Restauration de l’église de Landser (AREL) ont souhaité s’associer à nous pour lancer conjointement une opération de souscription pour la restauration de la grande cloche « Suzanne » et l’orgue Bergäntzel de l’église Notre-Dame-de-l’Assomption à Landser.

Vocation du site

Cette opération de restauration permettra de préserver ces deux éléments, témoins de l’histoire de Landser au fil des siècles.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine