Toute aide est précieuse ! Une subvention liée au succès de la collecte pourra être accordée.
Montant travaux = 138 144 €
Minimum à collecter pour une subvention= 7 453 €. Et au-delà, tout euro collecté entrainera une aide supplémentaire.

______________________________

Le monument antérieur

L’église telle que nous la voyons actuellement date de la fin du XIIe siècle, avec quelques modifications aux XVIe et XIXe siècles. Mais, elle est construite sur un bâtiment plus ancien datant du Xe siècle ou probablement du XIe siècle. Sur le mur nord de la nef (face à la mairie), on distingue une partie construite avec des petits moellons, à côté d’un arc en plein cintre correspondant à une ancienne porte. On aperçoit quelques moellons de l’autre côté, sur le mur sud, ce qui prouverait que la largeur de la nef de la première église était la même. Le clocher porte aussi des traces de l’époque romane. Ainsi, sur sa face nord, juste au-dessus du toit, nous pouvons observer un arc en plein cintre caractéristique et en dessous de la couverture actuelle, une baie geminée romane qui était à l’extérieur au XIe siècle.

 

L’église gothique

Selon l’historien de l’art G. Fleury une seconde église fut construite sur la précédente durant les deux dernières décennies du XIIe siècle. Il justifie le choix de cette date notamment par le style des nervures de voûtes en ogive, qui correspond à la deuxième vague de construction du « gothique de l’Ouest » ou « gothique angevin ». Le plan de cette église du XIIe siècle, comprend une nef unique qui débouche sur une grande salle rectangulaire où se trouve entre autres le choeur, formant un sanctuaire. Elle se termine par un chevet plat d’où ressort une abside à cinq pans. Quant au clocher, il fut rehaussé et compte ainsi trois étages supplémentaires, le premier étant aveugle, le deuxième avec des baies géminées aveugles et le troisième comportant des baies géminées ouvertes sur le beffroi et plus élancées que celles du roman. L’église comporte aussi un certain nombre de sculptures authentiquement médiévales.

 

L’extension pendant la Renaissance

Au début du XVIe siècle, une chapelle du style Renaissance fut rajoutée (actuel baptistère). Son plafond composé d’un ensemble de caissons avec des clés pendantes sculptées est remarquable. Cette chapelle établie par un acte du 18 janvier 1535 est la commande de Louis Dubois, curé de Rivarennes, Seigneur du Puy et du Puisard.

 

Le projet

Notre municipalité se trouve confrontée à la réalisation de travaux de restauration sur l’Église Notre Dame de SEPMES, évalués en juillet 2018, à 1 104 586 € HT répartis en quatre tranches. Certains désordres mis en évidence sont à traiter en urgence : en priorité, la maçonnerie du clocher qui nécessite une mise sur cintre de cette partie d’édifice afin d’assurer la sécurité du public, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Des investigations géotechniques sont recommandées pour parfaire la connaissance de l’édifice. Compte-tenu des capacités financières de la commune, nous avons demandé l’estimation d’une tranche de travaux d’urgence, d’un montant de 138144€, que nous pourrions réaliser dès 2019, et pour laquelle nous sollicitons votre soutien.

« Aidez-nous à restaurer cette richesse du passé pour la transmettre aux générations futures »

Médias

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine