EGLISE NOTRE DAME DES SABLONS A AIGUES MORTES

Nous faisons appel à votre générosité ! Participez à la restauration de notre église !

L'église « Notre Dame des Sablons » est sans doute le monument le plus ancien de la ville, dédié à la vierge. Elle comporte une nef centrale à cinq travées régulières et deux bas-côtés. Son vocable fait probablement référence aux marécages sablonneux dont était entourée la cité. Elle se situe à l’extrémité de la rue principale de la ville.
Soutenez notre action, nous devons préserver ce bel édifice !

Sa description et son évolution :
Dernier témoignage de l'embarquement de Saint Louis pour les croisades, sa date exacte de construction n'est pas connue. Vraisemblablement édifiée avant les remparts vers le milieu du 13ème siècle, sur l'emplacement d'une humble chapelle dédiée à la Vierge, elle est de style gothique, et comporte un chœur à chevet plat à deux absidioles rectangulaires, une nef simple à cinq travées régulières et deux bas cotés. Nommée Collégiale en 1537 par le Pape Paul III, saccagée par les protestants en 1575, son clocher chutera en 1634, provoquant de nombreux dégâts et la rendant inutilisable durant près d'un siècle.
Ses travaux de restauration se dérouleront de 1738 à 1744, tant sur l'orientation de l'édifice que sur la tour de l'horloge. Pendant la révolution française, le bâtiment servira successivement de Temple de la raison, de caserne, d’entrepôt à grain et de dépôt de sel.
Elle ne redeviendra église catholique qu'en 1804 et sera restaurée dans un style néoclassique-baroque.
Restaurée de 1964 à 1967, tout le décor peint du 19ème est détruit, les plafonds à caissons sont supprimés mettant au jour la charpente de bois en laissant place à une église beaucoup plus sobre et dans l'esprit médiéval que nous voyons aujourd'hui.
Le reste du mobilier datant du 18ème et 19ème sera déplacé.
Depuis 1991, 31 vitraux répartis en rosace et fenêtres ont été créés par Claude Viallat, artiste contemporain et réalisés par le maître verrier Bernard Dhonneur.
Ils comportent plusieurs couleurs dans l’épaisseur du verre et sont gravés à l’acide, donnant à cet édifice une lumière et une couleur extraordinaires.
On peut aussi y admirer un buste de Saint Louis, œuvre du sculpteur Subirachs, artiste qui a participé à la décoration de la « Sagrada Familia » de Barcelone.
Inscrite au titre des Monuments Historiques, depuis le 6 décembre 1949, elle est classée depuis le 31 août 1990 pour son autel gallo-romain.

Notre ville :
Aigues-Mortes, est une commune située dans le département du Gard en région Languedoc-Roussillon. Son nom en occitan « Aigas-Mòrtas », c'est-à-dire eaux stagnantes, fait référence aux marais et étangs qui s'étendaient autour de la cité et au fait qu'il n'y ait jamais eu de vives eaux à Aigues-Mortes.
Ses remparts ont été construits en 1240 par Saint Louis (Louis IX) au début de son règne. Souhaitant se doter d'un débouché sur la Méditerranée, il fait bâtir le port d'Aigues-Mortes.
C'est de cette ville que le Saint Roi partira par deux fois pour les Croisades : la septième croisade en 1248 et la huitième croisade en 1270 pour Tunis, où il mourra.

Nature des travaux

L'édifice présente plusieurs séries de désordres importants : la toiture et les vitraux subissent des infiltrations importantes d'eau et les maçonnerie de pierre sont très fines avec des altérations. Les travaux concernent donc la réfection de la toiture, la restauration des maçonneries et des vitraux, la taille de pierres et peinture. Le coût total des travaux labellisés est de 845 083.13 € H.T.

Vocation du site

Grâce à votre soutien, nous pourrons conserver notre plus ancien monument !

Partenaires

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine