EGLISE NOTRE DAME ET SON RETABLE À ANOYE

Soutenez la restauration de l’église d’Anoye !

La commune d’Anoye est connue dans les sources depuis le 11ème siècle, notamment pour l’hôpital tenu par les chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem, et comme halte réputée sur la Via Tolosane, l’un des quatre chemins de Saint-Jacques de Compostelle. Son église, métissée des différentes périodes qu’elle dut traverser, de gré ou de force, reste encore une étape importante pour les pèlerins souhaitant se reposer.

L’église Notre-Dame d’Anoye pourrait avoir été, à l’origine, la chapelle de cet « hôpital des pauvres » ; elle fut plus certainement la chapelle du château fort élevé, au Moyen-Age,  à côté, par les seigneurs d’Anoye, eux-mêmes enterrés dans son cimetière. Probablement détruite pendant les guerres de Religion, il ne subsiste de l’édifice que quelques meurtrières, rappelant un caractère défensif originel, et un portail gothique du début du XVIème siècle. Elle devient finalement l’église paroissiale en 1751 après l’effondrement de l’église Saint-Orens, et en 1756, elle s’effondre à son tour et sera alors reconstruite en plus grand.

En 1766, elle est enfin terminée, et, dix ans plus tard, l’artisan Claverie de Lourdes réalise le retable, les boiseries et les statues de chœur, qui seront dorés en 1787 par Labbe-Butay, doreur et peintre de Pau. Le retable, classé aux monuments historiques en 1966, côtoie dans le cœur les dalles funéraires des abbés laïques d’Anoye.

Si au 19ème siècle, l’église a été modernisée est s’est vue adjoindre un clocher-mur percé de trois arcatures destinées à recevoir les cloches, la commune d’Anoye a, depuis, entrepris une campagne de restauration en 1079. Cependant, il est nécessaire à présent d’intervenir pour sauver le retable et mettre hors d’eau l’édifice.

Médias

Nature des travaux

La toiture est d’origine et fortement dégradée : en anciennes tuiles Picons spécifiques au style architectural du Vic Bilh, elle est totalement perméable aux intempéries. L’humidité s’est installée, causant des dégradations importantes, notamment au retable. Celui-ci présente de nombreux éclats d’assiette, sa polychromie est fragilisée, et des insectes xylophages attaquent sa structure. Il faudrait consolider cet ensemble et le traiter en profondeur. Quant au tableau, la peinture est recouverte de chanci et la toile est affaissée.ée.</div>

Vocation du site

Bien entendu, cette église continuera d’accueillir les croyants et les offices religieux. Située sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle, elle fait l’objet, et continuera sans aucun doute,  d’un engouement de nombreux pèlerins qui viennent s’y recueillir.

Partenaires

  • Mairie d'Anoye

    M. LAVOYE Alain, Maire
    6, rue Saint-Jacques-de-Compostelle, 64350 ANOYE
    05 59 81 50 25

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • EGLISE NOTRE DAME ET SON RETABLE À ANOYE

    Eglise Notre Dame à Anoye, Pyrénées-Atlantiques / Mairie d'Anoye, Pyrénées-Atlantiques

  • EGLISE NOTRE DAME ET SON RETABLE À ANOYE

    Eglise Notre Dame à Anoye, Pyrénées-Atlantiques / Mairie d'Anoye, Pyrénées-Atlantiques

  • EGLISE NOTRE DAME ET SON RETABLE À ANOYE

    Eglise Notre Dame à Anoye, Pyrénées-Atlantiques / Mairie d'Anoye, Pyrénées-Atlantiques

  • EGLISE NOTRE DAME ET SON RETABLE À ANOYE

    Intérieur de l'église Notre Dame à Anoye, Pyrénées-Atlantiques / Mairie d'Anoye, Pyrénées-Atlantiques

  • EGLISE NOTRE DAME ET SON RETABLE À ANOYE

    Retable de l'église Notre Dame à Anoye, Pyrénées-Atlantiques / Mairie d'Anoye, Pyrénées-Atlantiques

  • EGLISE NOTRE DAME ET SON RETABLE À ANOYE

    Détail du retable de l'église Notre Dame à Anoye, Pyrénées-Atlantiques / Mairie d'Anoye, Pyrénées-Atlantiques

  • EGLISE NOTRE DAME ET SON RETABLE À ANOYE

    Retable de l'église Notre Dame à Anoye, Pyrénées-Atlantiques / Mairie d'Anoye, Pyrénées-Atlantiques

  • EGLISE NOTRE DAME ET SON RETABLE À ANOYE

    Statues de l'église Notre Dame à Anoye, Pyrénées-Atlantiques / Mairie d'Anoye, Pyrénées-Atlantiques