EGLISE PAROISSIALE ND DE L'ASSOMPTION ET DE SAINT PIERRE A REILLANNE

Située sur la place principale de Reillanne, l’église paroissiale Notre-Dame de l’Assomption, à l'origine une simple chapelle, fut édifiée au XIIIe siècle. Selon l’abbé Féraud se trouverait inscrit dans la voute du couchant le millésime 1200. La commune, propriétaire du lieu, est impliquée dans la réfection de la façade en grande partie détériorée. Nous souhaitons aujourd'hui leur apporter notre aide en lancant une souscription publique au profit des travaux de l'église. Chaque don sera directement affecté à la réfection de la façade et permettra de rendre tout son charme à la place du village.

Architecture et histoire


Agrandie aux XVIème et XVIIème siècle, l’église comprend trois parties distinctes. A l’est, se trouve un ensemble roman constitué d’un transept d’une abside et d'une absidiole pentagonale. Une troisième devait probablement exister mais une sacristie a été construite à sa place.
La chapelle carrée voûtée d’une croisée d’ogives date du XVIème siècle. D’importants travaux furent par ailleurs réalisés à partir de 1558.
Au XVIIème siècle, une nef de trois travées a été ajoutée à l'ouest. Les bas cotés comptent trois travées correspondant à celle de la nef et datent de 1641. Le clocher fut construit en 1683 et le portail est de style renaissance. Après la Révolution, M. Joseph Fouques de Manosque, curé de Reillanne, fit reconstruire les autels, mais également restaurer l'intérieur et carreler le sol.

Un mobilier riche

Au-dessus de la chapelle de la Vierge se trouve le tableau de l'Assomption de la Vierge. Cette toile, très belle copie dont l'original est conservé au Louvre à Paris, est le dernier ouvrage du peintre Jean-Pierre Raspail en 1840, est classée en 1988.
La Sainte Table est un fragment sculpté de devant d'autel du XIIème siècle lui aussi classé en 1956. Il représente Saint Jacques et Saint Martin encadrant la main bénissante de Dieu. Nous savons sans doute que dans les trous étaient placées des reliques de ces Saints que les pèlerins pouvaient toucher. Dans la chapelle de la Vierge, l’autel, en partie détruit à la Révolution, date du XVIIIème  siècle. On peut aussi admirer dans cette église une toile très rare, représentant la Lactation de Saint Benoit. Il faut aussi noter que l'église est remplie de reliquaires et statues à contempler.

Le Conseil Départemental, l'Etat, et M. le Sénateur ont permi de rendre possible ce projet, nous venons accompagner leur soutien en lancant aujourd'hui un appel aux dons avec une souscription.
Vous aussi pouvez venir en aide à la commune de Reillanne en participant pour restaurer l’église paroissiale du village.

Médias

Nature des travaux

Il faudra procéder au décroutage de la façade puis appliquer un enduit approprié afin de la recrépir. Les pierres encadrant les fenêtres et les portes seront laissées apparentes. Ainsi, la façade, les encadrements et le cadran solaire seront restaurés, ce qui redonnera à la place sa splendeur d’antan avec sa fontaine monumentale et son lavoir.

Vocation du site

L’église restera ouverte au culte mais des concerts et des conférences pourront y être organisés.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • EGLISE PAROISSIALE ND DE L'ASSOMPTION ET DE SAINT PIERRE A REILLANNE

    Commune de Reillanne

  • EGLISE PAROISSIALE ND DE L'ASSOMPTION ET DE SAINT PIERRE A REILLANNE

    Commune de Reillanne

  • EGLISE PAROISSIALE ND DE L'ASSOMPTION ET DE SAINT PIERRE A REILLANNE

    Commune de Reillane