EGLISE SAINT ADELPHE DE KINGERSHEIM

Au Moyen Age, le canton de Wittenheim compte deux chapelles, Sainte-Marguerite et Saint-Adelphe, et le couvent de Schoenensteinbach. A la fin du XIIe siècle, la seconde chapelle reçoit une relique de son saint patron et devient un lieu de pèlerinage très fréquenté. En 1829, la chapelle de Saint-Adelphe devient l'église paroissiale de Kingersheim.

L'étude et la construction de l'église Saint-Adelphe de Kingersheim ont été attribuées à l'architecte Jean-Baptiste Schacre. Les travaux ont débuté en 1859 et l'église nouvelle est consacrée en septembre 1861. Certains éléments furent achevés plus tard, tel le clocher, sa flèche et la sacristie en 1880.

Il s'agit d'une construction imposante : le toit et les voûtes reposent sur 8 piliers élevés dans la nef et les murs environnants sont renforcés par 26 contreforts en grès et en moellons piqués. La croix placée à la pointe domine à plus de 40 m dans les airs.

La décoration intérieure est particulièrement soignée, avec notamment une chaire à prêcher installée dans la nef. En 1891, a été installé un orgue construit par Rinkenbach.

Les vitraux sont classés au patrimoine culturel de l'art sacré d'Alsace. Les 1ers vitraux ont été réalisés par Zeller de Munich. En 1886, quelques vitraux ont été remplacés par Hohner et Wolff de Nancy.

Nature des travaux

L'église a fait l'objet d'une rénovation en 1978 ; ce fut l'une des 1ères églises d'Alsace rénovée dans l'esprit selon Vatican II. En 2011-2012, l'édifice a bénéficié d'un raffraichissement intérieur et de la mise aux normes électriques.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine