Cet édifice aux dimensions importantes, bien qu’à ce jour excentré, se situait à l’intérieur de l’enceinte du bourg médiéval. Son origine se lit sur son portail Ouest datant de sa construction entreprise par Simon de Sully (archevêque de Bourges) au XIII<sup>e</sup> siècle.
Au XVIe siècle, les seigneurs locaux « l’habillent » de chapelles latérales aux voûtes joliment nervurées. Aujourd’hui, elles offrent des baies aves des vitraux (atelier Lorain) richement historiés. C’est un grand vaisseau d’une seule nef suite aux travaux de surélévation d’une partie de la voûte au XIX<sup>e</sup> siècle afin d’harmoniser la volumétrie. Une Tour-clocher fut alors adjointe en façade Sud.
L’ensemble présente en ce début du XXI<sup>e</sup> siècle d’importants et nombreux signes de vétusté et la municipalité a le souci de prendre sa part dans la transmission de ce patrimoine. Des travaux de mise hors d’eau sont à réaliser en priorité pour stopper les dégradations sur les stalles (ISMH), les parements intérieurs des murs, voir les peintures murales remarquables de la chapelle baptismale. La réfection du réseau d’eau pluviale comme la reprise générale de la couverture y remédieront.

Médias

Nature des travaux

Les différentes étapes de la construction se sont fait ressentir dans la structure de la charpente qui présente des faiblesses de stabilité : fermes et contreventements seront complétés. Les intempéries et des enduits ciment ont occasionné de graves dégradations sur la façade Nord : des ouvrages de pierre s’imposent ainsi que la réalisation des enduits à la chaux blanche teintée au sable. La nécessité d’assurer la sécurité impose la réfection intégrale du circuit électrique hors norme.

Vocation du site

Edifice cultuel

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine