Isolé dans le vallon, l’édifice est très simple, de calcaire doré et couvert en laves. Il date de la fin du XIe ou début XIIe siècle. Pour apprécier notre église, située en contrebas du village, il faut prendre le recul nécessaire, en particulier sur la petite route du Chevret.
La terre de Mazille fut cédée à Cluny en 950 ce qui explique que notre église dépendait de la célèbre abbaye. A l’origine le bâtiment ne devait pas être aussi isolé qu’aujourd’hui et certaines traces laissent à penser qu’il devait être accompagné de quelques bâtiments modestes. Il y eut également tout autour un village qui disparut au XVIème siècle au profit du bourg supérieur.
Le chevet est décoré de bandes lombardes. Les pierres sont assemblées dans la maçonnerie de façon soignée. Les proportions sont harmonieuses. Le clocher actuel a été reconstruit au XIIème siècle, côté sud, après l’effondrement du clocher central. Au sud également un petit porche du XVIème siècle précède la porte latérale.
La nef a servi d’église paroissiale. L’arc très bas qui la sépare du chœur fut établi à la reconstruction de la voûte et du clocher.
Cinq arcades enchâssent les trois fenêtres. L’arc d’entrée de l’abside et ses voisins sont brisés et prolongent directement les pilastres, dans un geste de prière bien antérieur à l’ogive (XIème siècle).
Cette forme serait empruntée à l’Islam par le canal de l’Espagne. L’église de Mazille serait l’œuvre des constructeurs de l’Abbé Hugues de Cluny. Trois indices étayent cette thèse : les arcs brisés, les fenêtres du chœur soulignées d’une arcade, les bandes extérieures de ma nef s’élargissent vers le haut.
Notre église, classée Monument Historique depuis 1913, est le témoin de la vie quotidienne de notre village depuis plus de 900 ans ! Après avoir restauré les couvertures en laves et réalisé le remplacement de celle de l’auvent, il devient indispensable d’entreprendre d’importants travaux portant sur : assainissement, charpente du beffroi, peintures murales, enduits et menuiseries intérieurs, vitraux.
Un tel projet représente un coût important pour un village de 470 âmes. C’est pourquoi, la Commune et le Fonds de Dotation Lapalus-Bidaut en partenariat avec la Fondation du Patrimoine, ouvrent une souscription publique.
Nous vous offrons à tous, particuliers ou entreprises, habitants ou amis de la commune, la possibilité de devenir acteurs de cette restauration majeure dans l’histoire de notre village.
Tous ensemble permettons à notre église de retrouver tout son éclat !

Médias

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine