EGLISE SAINT-CLAUDE DE VENTRON

<div style="text-align:justify">L'église Saint Claude de Ventron fut la dernière des 23 églises que réalisa François-Auguste Grillot, architecte du Département, en 1841. Elle fut édifiée sur le site d'une chapelle érigée en 1617 par Jean des Porcellets de Maillane, évêque de Toul. Les travaux, réalisés alors par les entreprises Prix et Grosjean de Saulxures, Colin de Ventron et Petin de Vagney, furent terminés en 1851. L'horloge date de 1898 ; certains des vitraux actuels, de 1884 et deux nouvelles verrières les complétèrent en 1934.
C'est une église de plan rectangulaire, s'achevant sur une abside semi-circulaire. Nef unique, plafonnée – ciel constellé d'étoiles – avec tribune au niveau de l'entrée. Cette nef unique peut être une référence à la tradition des églises du XVIII<sup>ème</sup> siècle : églises granges de la montagne. Le premier niveau de la tour, qui en compte quatre, est marqué par le portail présentant un fronton triangulaire surmonté d'un oculus au remplage en forme de marguerite, motif très fréquent chez Grillot. Elle contient, outre les reliques de Frère Joseph, un retable figuré où apparaît la tête du Vénérable en prière devant un crucifix. La restauration intérieure de cet édifice a déjà fait l'objet de deux souscriptions, par l'intermédiaire de la Fondation du patrimoine de Lorraine, qui ont permis la remise en état de la nef, murs et plafond en 2011/2012, puis en 2013, le retour des reliques de Frère Joseph dans la chapelle funéraire prévue, à l'origine, par le concepteur. Les structures du bâtiment sont en bon état, la charpente et la couverture ont été entièrement réhabilitées ces dernières années. Malheureusement, Claudine, Joséphine et Claire, les trois cloches qui ont rythmé les heures du village depuis un siècle et demi, annoncé les moments heureux mais aussi marqué les jours les plus sombres ne peuvent plus remplir leur mission. Le mécanisme qui les soutient, qui les met en mouvement, est à la limite de la rupture avec pour conséquence la mise en danger des paroissiens. Depuis le mois de septembre, pour raison de sécurité, elles sont silencieuses.</div>

Médias

Nature des travaux

Restauration des cloches et de leur mécanisme de l'église Saint Claude (réparation des équipements mécaniques des cloches, mise sur billes et remplacement des pièces défectueuses, mise en conformité électrique de la sonnerie des cloches et de l'horloge de l'église, remplacement des éléments vétustes). Le coût des travaux s'élève à 17 809 € HT.

Vocation du site

<div style="text-align:justify">Les cloches du village de Ventron font partie du patrimoine. En outre, le type de sonnerie annonce depuis la vallée tous les événements de la vie locale aux habitations isolées de la montagne.</div>

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine