EGLISE SAINT ETIENNE DE CHÂTEAU RENARD

Le clocher et le portail d’entrée de l’église Saint-Etienne de Château-Renard sont classés depuis 1914, les autres parties du monument bénéficient d’une protection indirecte, aux abords immédiats de cette partie classée. Suite à une étude générale remise à la DRAC Centre en août 2010, et à une première campagne de travaux qui a consisté à mettre hors d’eau le chevet de l’église, d’autres interventions mises en évidence dans le diagnostic général sont à présent urgentes.

Médias

Nature des travaux

Les maçonneries fortement dégradées du bras sud du transept, épaulées par un maigre contrefort, basculent vers le vide et menacent de tomber sous l’effet d’une poussée d’un arc inférieur fissuré. Cet arc, repris en sous-face avec une maçonnerie de plâtre aujourd’hui décollée, pourrait également s’effondrer car il reçoit d’autres poussées provenant des charpentes du chœur dont les entraits ont été sectionnés lors de la mise en place des voûtes du XIXe siècle. D’autre part, la grande fenêtre du bras sud présente un aspect délabré car son réseau en pierre initial n’a été remplacé que par des briques enduites, provisoires et actuellement déjointées, comme l’ensemble de la façade sud.
Le présent programme de travaux prévoit la mise en place de tirants métalliques pour remplacer les entraits de la nef sectionnés afin de stopper les poussées provenant des charges du chœur ainsi que la restauration extérieure de l’ensemble de la façade sud à hauteur du transept. Le contrefort déficient sera démonté, élargi, et rebâti sur de bonnes bases. Le réseau en pierre de la fenêtre du bras sud sera restauré avec un nouveau vitrail.
Les maçonneries extérieures seront remaillées et réenduites. Les charpentes seront consolidées et les couvertures équipées de gouttières et de descentes afin de supprimer l’écoulement des eaux pluviales sur les murs comme aujourd’hui.
Cette tranche de travaux devrait être suivie dans les prochaines années de la restauration intérieure attenante qui permettrait de replacer dans la chapelle sud le seul autel classique conversé sommairement dans l’église au revers de l’entrée, près du baptistère, et de redonner un coup de fraicheur aux parements intérieurs, sols, murs et voûte, qui en ont besoin.
Le montant global de cette tranche de travaux a été estimé à 203 318 € TTC. L’opération devrait démarrer dans le courant de 2014 puisque les autorisations aux abords des parties classées ont été obtenues de la DRAC, et qu’il convient d’agir au plus vite en fonction de la menace d’instabilité affectant cette partie du monument.

Vocation du site

Edifice cultuel

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine