Notre église doit être restaurée, nous comptons beaucoup sur votre soutien !

Consacrée à Saint Félix, cette église mentionnée au 13ème siècle comme dépendance de la paroisse de Saint-Pierre d'Osséja fut consacrée en 1219. Elle fut l'objet de multiples remaniements et transformations, notamment au 18ème siècle, son clocher date de 1867, en 1911 certaines parties de murs et du plafond se sont écroulées et ont été reprises. Le toit a été refait en 1935.

Sa description :
Il s'agit d'une église à nef unique voutée en berceau brisé, terminé par un chevet plat, bordée au nord-est et au sud-est de chapelles, celle du sud servant de sacristie. On y accède sur le mur sud par une porte en plein cintre de granite dont le claveau porte la date de 1867. L'appareil des murs est en moellons de schiste recrépis en partie à l'extérieur, l'intérieur étant en pierre apparente. La toiture est de schiste en appareil traditionnel. Un clocher percé de trois baies en plein cintre dont deux portent des cloches surmonte le mur ouest percé d'un oculus appareillé en granite.
Le mobilier est de valeur : 
- une statue de Saint Hilaire provenant de la Chapelle du Puig désormais ruinée. Cette statue de bois monobloc a fait l'objet d'une restauration confiée au Centre départemental de conservation-restauration d'œuvres d'art par une convention signée en mars 2004. Elle était l'élément central d'un retable conservé désormais au palais des rois de Majorque (chapelle basse) et attribué à Antoine Peytavi et Jean Perles, réalisé aux alentours de 1685, constitué de neuf panneaux peints datés du début du 16ème siècle et de même style que le retable de la Vierge.
- une statue de Saint Michel datant du 18ème siècle.
- un plat de quête dit des âmes du purgatoire, style populaire, du 18ème siècle, classé.

Connaissez-vous notre petit village ?
Valcebollère, commune située en Cerdagne tout près de la frontière espagnole, fait partie du territoire du Parc Naturel Régional des Pyrénées-Catalanes, à quelques 1 520 m d’altitude. Initialement simple hameau, Valcebollère a acquis son autonomie en 1832 avec la proclamation du titre de commune. Ce hameau est connu essentiellement pour ses    «ardoises de Cerdagne» qui étaient extraites d’une carrière locale et qui faisaient vivre un grand nombre de personnes au 19ème siècle.

Médias

Nature des travaux

L'église a fait l'objet en l'année 2011-2012 d'une restauration partielle, réfection complète de la toiture en lauzes traditionnelles, installation de gouttières et de goulottes de conduite des eaux de pluie, réfection des enduits de la façade ouest et partiellement des façades nord et sud, reprise des scellements du clocher, éclairage intérieur et extérieur. Le coût total estimé des travaux de restauration des enduits sur les façades Sud, Nord et Est et des enduits intérieurs sous la tribune est de 21 326 € H.T.

Vocation du site

Cette église est pour nombre de publication, cartes postales, calendriers, documents de publicité touristique le symbole d'un village soucieux du maintien en l'état de son patrimoine, d'une Cerdagne encore préservée et spectaculaire par ses paysages et l'enracinement de sa culture dans le terroir. C'est pourquoi nous avons besoin de votre aide, faites un don et défiscalisez !

Partenaires

  • Mairie de Valcebollère


    Rue Gorro Blanc - 66340 VALCEBOLLERE
    04 68 04 64 85
    Site web
    mairie.valcebollere@wanadoo.fr

  • Association culturelle de Valcebollère


    Rue Gorro Blanc - 66340 VALCEBOLLERE

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine