EGLISE SAINT HILAIRE DE COMBLOT

L’église Saint-Hilaire de Comblot a été construite entre 1194, date où Angenulphe de Comblot fait don à la léproserie de Chartrage de Mortagne d’une terre située à Landres, et 1223, date où Robert de Comblot fait don de l’église et de sa dîme à l’abbaye de Saint-Denys, à Nogent le Rotrou (cartulaire Bibliothèque Nationale). L’église a été remaniée principalement aux XVIème, XVIIème, XVIIIème et au XIXème siècle avec le rajout d’une sacristie.
L’église Saint-Hilaire de Comblot, une richesse du patrimoine religieux du Perche dont la sauvegarde doit être assurée.
Intérieur :
La nef est recouverte d’une charpente en berceau, avec entraits et aiguilles apparentes depuis sa restauration, permettant d’admirer le travail des charpentiers de l’époque. Deux autels latéraux en biais séparent la nef du choeur. Dans le choeur se tient le maître-autel, oeuvre en pierre du XVIIème siècle. La sculpture est habile et d’un bon dessin. L’autel est surmonté d’un tabernacle en bois doré avec deux statuettes. Le retable, représentant I’ Annonciation, est encadré de colonnes géminées ioniques avec, sur leurs fûts, des motifs
décoratifs polychromés et, en en partie haute, des chapiteaux corinthiens. De part et d’autre du retable, deux travées avec des colonnes ioniques et des chapiteaux corinthiens de même facture forment un retour en pan coupé. L’ensemble est surmonté d’un entablement comportant une niche centrale où loge une statue de saint Hilaire en évêque bénissant.
Les autels lateraux :
Deux autels du XVIIIème siècle, en pierre blanche, sont placés de biais en avant du choeur avec, au centre, deux trumeaux encadrés de colonnes représentant, à droite, une descente de croix aux armes de la famille de la Vove, et, à gauche, une mise au tombeau. Ces autels sont surmontés d’un entablement avec niches dans lesquelles se trouvent deux statues du XVIème siècle, à droite, un saint Nicolas en pierre et, à gauche, une Vierge à l’enfant, oeuvre populaire polychromée.
Source : Association Comblot Sauvegarde

Médias

Nature des travaux

Cette quatrième tranche de travaux (2016) consiste en la restauration de quatre bancs liturgiques en chêne.

Vocation du site

Site voué au culte

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine