EGLISE SAINT JEAN BAPTISTE DE BAGNOLS SUR CEZE

Le porche de l'église Saint-Jean-Baptiste à Bagnols-sur-Cèze

Un édifice aux origines romanes


L’église Saint Jean-Baptiste, située au cœur de Bagnols-sur-Cèze, 3e ville du Gard, est l’un des patrimoines les plus anciens de la ville. C’est à l’origine une église romane dont la façade date du 1er siècle. Agrandie une première fois au 12e siècle, elle atteint ses dimensions et caractéristiques générales actuelles au 13e siècle. De style gothique languedocien, sa longueur totale intérieure atteint 42,70 m, pour une largeur moyenne de 12,50 m !
Les derniers grands travaux dans l’église remontent aux années 1950.
Une étude préalable menée en 2013, a démontré la nécessité d’intervenir sur l’édifice : confortement du porche et du clocher, restaurations extérieures et intérieures, réaménagement du chœur, amélioration de l’éclairage, restauration du mobilier, etc. …

Un porche « à l’Antique »


Le porche, sur la façade ouest, est placé en avant du portail d’entrée. L’accès au narthex, dans l’église, se fait en descendant comme dans une crypte.
Il est dit de « style ionique » puisque les chapiteaux ont une forme classique ionique (en rouleau horizontal latéral dont le profil constitue la volute) et qu’ils supportent une architrave à plate-bande en légère saillie, un bandeau continu et un fronton triangulaire.
D’après la légende, ce porche ionique serait un réemploi d’un ancien temple romain du 3e siècle, construit sur le même emplacement.
Mais la facture lisse des colonnes ne respecte pas les règles architecturales de l’ordre ionique antique. De même, la qualité de la pierre du porche est tendre, ce qui ne correspond pas aux vestiges antiques réemployés dans les constructions provençales plus récentes. Il ne peut donc pas s’agir de réemploi de vestiges romains. Le « porche ionique » est vraisemblablement un rajout inspiré de l’antique et datable du 18e siècle.

Médias

Nature des travaux

TRAVAUX LABELLISES PAR LA FONDATION DU PATRIMOINE

1re tranche des travaux :
- Reprise des fondations
- Consolidation, dessalement, restauration et reprises des maçonneries
- Restauration de la couverture

Coût Total : 19 911 € H.T

Vocation du site

La restauration du porche

Elle s’inscrit dans un projet d’ensemble cohérent et global de rénovation de l’église, qui a fait l’objet d’une étude préalable et d’un programme de travaux. Elle est nécessaire.

Il faut réparer les dégâts provoqués par l’eau : en soubassement la remontée de l’eau par capillarité a entrainé l’alvéolisation des pierres du portail, tandis que les écoulements d’eau de pluie ont fragilisé, en partie haute, les pierres du fronton et la toiture du porche.

Pour sauver ce patrimoine, une souscription publique est organisée, en partenariat avec la Fondation du Patrimoine. Cette souscription doit permettre aux entreprises, habitants et amis, de participer au financement des travaux et de témoigner leur attachement à cet édifice.

Nous avons l’espoir de vous compter parmi les donateurs.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine