Originellement placée sous le vocable de Saint Just et de Saint Pasteur, l’église de la commune de Sorgeat date du XIème siècle. Mentionnée pour la première fois le 30 novembre 1118, dans une bulle du pape Gelase II qui fut le 161ème pape de l’église catholique, cet édifice religieux veille sur ses habitants depuis plus de 1000 ans.

Médias

Nature des travaux

De nos jours, l’église Saint Just de Sorgeat nécessite des travaux de restauration et de mise en valeur urgents concernant aussi bien son intérieur que son clos et son couvert. Devant le coût conséquent de ces interventions techniques indispensables pour assurer la pérennité de cet édifice religieux, vous pouvez apporter votre soutien par cette souscription.

Vocation du site

Rebâtie en 1672, sous le règne de Louis XIV, l’église fut embellie de précieux objets mobiliers qui seront protégés au titre des Monuments Historiques au cours du XXème siècle. Ainsi, le monument comprend un tabernacle et un maître-autel en bois doré sculpté. Ce dernier est également orné d’un retable en cuir de Cordoue repoussé, peint et doré, d’un baldaquin en bois sculpté et doré peint, et de six chandeliers en bronze doré. Doté de deux cloches respectivement datées de 1692 et de 1700 et d’une croix en fer martiné, cet édifice religieux a bénéficié au cours du temps de campagnes d’entretien et de rénovation. En effet, en 1834, l’abbé VERGE fait reconstruire l’église et tout particulièrement, sa voûte ogivale en tuf, pierre calcaire extraite à Bestiac et portée à dos d’hommes par les Sorgeatois. En 1961, sous le poids de la neige, la toiture s’effondre et sera restaurée dans la foulée malgré les dimensions très importantes du monument.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • EGLISE SAINT JUST A SORGEAT

    Fondation du Patrimoine