EGLISE SAINT-LAURENT D'EINVILLE AU JARD

La première église d’Einville-au-Jard a été érigée en 1195. Elle était dirigée d’Ouest en Est et était positionnée à l’emplacement du chœur actuel de l’église. La seconde église a été bâtie vers 1500 à l’emplacement de la précédente.
La troisième église date de 1753, comme le rappelle l’inscription sur le linteau du portail d’entrée. La construction de l’église s’accompagna également de la transformation des rues avoisinantes. Elle fut durement touchée lors de la guerre 1914-1918, une bombe incendiaire s’abattit sur l’église. Seules la sacristie, quelques stations du chemin de croix et la statue de Saint-Laurent furent épargnées. Elle fut reconstruite en conservant les volumes et l’aspect architectural de 1753. Son intérieur recèle de nombreuses réalisations des artistes de l’école de Nancy, les vitraux Félix Gaudin, le chemin de croix Pierre Dié Mallet, les boiseries de Vallin, la « table de communion » en fer forgé délimitant le chœur. Elle est régulièrement entretenue par la commune.
Toutefois, des désordres importants sont apparus sur la façade principale et affectent principalement les ouvrages en pierre de taille bigarrée. La pierre utilisée est sujette à l’altération spécifique de ses paramètres physiques, qui peuvent être fonction du lieu et de la carrière d’extraction. La façade principale orientée au nord et son angle ouest exposée aux intempéries sont les endroits les plus sensibles. L’altération de la pierre grès bigarré par les sels, l’imbibition d’eau, les actions combinées du gel, du soleil et vent est une problématique majeure. La pierre se désagrège ou se délite.

Médias

Nature des travaux

Restauration de l'église Saint-Laurent, en trois tranches de travaux éligibles à la Fondation du patrimoine, pour un montant global de 169 546 €.

Vocation du site

Lieu cultuel et patrimonial.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine