EGLISE SAINT LOUP - ALBIGNAC

Si l’origine d’Albignac remonte à l’invasion des Gaules c’est surtout au Moyen Age qu’autour de son église, le village connut son apogée.
La construction de l’église Saint Loup remonte au XIème siècle. Elle se présente, d’après le chanoine Poulbrière comme " une belle église romane de nos provinces, construite avec d’excellents matériaux, flanquée de croisillons, décorée d’absidioles et unit l’ampleur à l’élévation sur un pied peu commun. "
Elle a subi au cours des âges de nombreuses transformations mais on devine encore son plan primitif formé d’une (ou plusieurs ? ) nef et d’un transept à absidioles.
Bien que romane, l’église possède quelques éléments du premier gothique notamment son portail qui compte parmi les plus beaux exemples bas limousins du XIIIème siècle.
Du fait de la destruction du transept, des éléments architecturaux sont désormais à l’air libre. C’est ainsi qu’on peut admirer sur le flanc sud les " hydrocentaures (ces êtres hybrides à tête d’homme et à corps d’animal dont les pattes se terminent en griffes et dont l’arrière train se boucle avant de devenir queue de poisson.) " Vestige sans doute unique dans le répertoire du bestiaire roman sculpté français.;">Au XVIIème siècle, la voûte de la nef effondrée a été rebâtie bien en dessous de la voûte initiale dont les vestiges restaurés demeurent visibles sur l’imposant clocher mur de l’église.
A l’intérieur, avançant vers le choeur, on peut admirer des colonnes ornées de besants, des chapiteaux sculptés et là aussi les traces de la voûte primitive sur lesquelles dix siècles d’histoire ont passé.
Le maître-autel de l’église a été rétabli sur ses colonnes de pierre.
Au fond de l’église, un bénitier à entrelacs (classé) a été creusé dans un chapiteau et dans le mur de gauche, sous une voûte surbaissée, on découvre un sarcophage gallo-romain et des urnes funéraires.
Un maître-autel du XIXème siècle en bois sculpté et panneaux peints complète les éléments remarquables de l’église Saint Loup.

Médias

Nature des travaux

À tous les habitants, permanents, résidents, saisonniers, les amis, les entreprises, les voisins, les inconditionnels d'Albignac ...
L'histoire d’Albignac s’est écrite à l'ombre de son clocher et par-delà, jusqu’où le vent emporte la musique des cloches...
Construite au XI ème siècle, elle a subi les outrages du temps et les vicissitudes de l'histoire. Il y a quelques années c'est le clocher qui a pu être restauré et préservé ; c'est au tour de la nef de recevoir quelques soins prescrits par les Bâtiments de France : moellons, menuiseries, vitraux, doivent être changés, remplacés ou restaurés.
Tous ces travaux coûtent cher.
Pour les réaliser, la commune bénéficie d'aides substantielles : Drac, Conseil Départemental, elle ira chercher également les subventions exceptionnelles...Cependant, un reste à charge important demeure.
Coût global des travaux : 90 657.76 € HT, soit 108 789.31 € TTC

Plan de financement :
Montant HT des travaux : 90 657.76 €
Subvention attendue de la DRAC 25% : 22 664.44 €
Subvention attendue du Département 40% : 36 263.00 €
Autofinancement ou emprunt : 49 861.87 €
Chacun peut participer à la sauvegarde de l'église Saint Loup en faisant un don, tout en bénéficiant à titre individuel d'une réduction d’impôt.
Quelle que soit votre participation elle sera précieuse et appréciée.
Au-delà des croyances, l’histoire de notre église est un peu celle de chacun d'entre nous, son avenir nous concerne aussi un peu.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine