EGLISE SAINT LOUP OU LEU A DUHORT BACHEN

Située à moins d’une lieue et demie de l’importante cité d’Aire, qui fut chef-lieu d’une civitas antique et d’un diocèse chrétien, la bastide de Duhort, a été érigée en 1264 sur le rebord d’un coteau dominant la plaine de l’Adour où s’élevait la puissante abbaye Saint-Jean-de-la-Castelle. Elle s’est développée sous la dépendance de l’abbaye qui dut toutefois partager bientôt son autorité par un paréage passé en 1331 avec le roi d’Angleterre Edouard III. Par la suite, ce petit pays est passé sous la mouvance de plusieurs grandes familles.

L’église édifiée pour le service de la bastide n’a pas survécu aux incursions des troupes de Montgomery, venues du Béarn voisin : gravement ruinée en 1569-1570, elle a dû être entièrement reconstruite en utilisant en particulier le matériau local, les galets roulés par l’Adour tout proche.

Après la suppression de l’abbaye, lors de la dispersion de son mobilier, une grande partie en a été donnée à l’église d’Amou par la famille des Caupenne, mais on reconnaîtra dans l’église de Duhort quelques pièces de qualité qui peuvent en provenir, et en particulier deux stalles. D’autres œuvres de moindre valeur sont venues les compléter, une table de communion, trois autels à baldaquin, une chaire couronnée par un bel abat-son, et un grand Christ malheureusement dénaturé par une « restauration » maladroite.

Médias

Nature des travaux

En 2011 l’édifice a fait l’objet d’une tranche de travaux de restauration du clocher, afin d’enrayer des problèmes liés à une humidité abondante. La couverture en ardoises a été entièrement reprise, les abat-sons restitués, et on a corrigé les défauts des planchers et les escaliers intérieurs. En périphérie de l’édifice, un petit édicule en mauvais état a été démoli, toutes les gouttières ont été revues et complétées, puis raccordées au réseau d’évacuation public. Pour assainir les bases des murs qui souffraient d’importantes remontées d’humidité, on a réalisé un drain sur le flanc nord après avoir reprofilé le terrain. Ponctuellement, des enduits à la chaux ont été refaits sur des murs abîmés et dégarnis. Pour améliorer la ventilation intérieure de l’église, les parties ouvrantes de deux vitraux (côté nord et côté sud) ont été restaurées et on a ajouté des grilles de protection devant les vitraux du chevet qui en étaient dépourvues.

Depuis cette date, l’humidité à l’intérieur de l’édifice a très nettement diminué et les odeurs de moisissure ont disparu. En revanche les désordres et les défauts esthétiques constatés avant les travaux de 2011 sont toujours présents et nécessitent une intervention qui fait l’objet de cette nouvelle tranche de travaux.

Pour aider la commune à réaliser ce projet, la Fondation du patrimoine mobilise le mécénat de particuliers et d’entreprises par la présente souscription. Soyez nombreux à participer !

Vocation du site

Lieu de culte.

Partenaires

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • EGLISE SAINT LOUP OU LEU A DUHORT BACHEN

    Eglise Saint Loup ou Leu à Duhort Bachen avant restauration / Commune de Duhort Bachen

  • EGLISE SAINT LOUP OU LEU A DUHORT BACHEN

    Eglise Saint Loup ou Leu à Duhort Bachen avant restauration / Commune de Duhort Bachen

  • EGLISE SAINT LOUP OU LEU A DUHORT BACHEN

    Eglise Saint Loup ou Leu à Duhort Bachen / Commune de Duhort Bachen

  • EGLISE SAINT LOUP OU LEU A DUHORT BACHEN

    Eglise Saint Loup ou Leu à Duhort Bachen / Commune de Duhort Bachen