L'église St-Martin date du XIe siècle avec sans doute un début de construction vers 1030-1050. L'église a été agrandie, transformée, restaurée, modifiée, jusqu'au XVe siècle. Au XIXe siècle les fortifications du clocher datant de la guerre de 100 ans ont été supprimées. Le baptistère date des années 60. L'église, par sa forme, son emprise et ses proportions est remarquable. L'église est construite principalement en granit des Aubiers avec certaines parties en pierres calcaires blanches ne venant pas de la région. Une abondante statuaire en plâtre peint du XIXe siècle témoigne de la dévotion religieuse de cette époque. Les vitraux les plus anciens datent du XIXe siècle, les plus récents, enchâssés dans du béton, sont des années 60. L’édifice renferme également les boiseries du confessionnal, la sacristie, les différents autels, le chemin de croix ancien, le relief en couleur en souvenir des morts des deux dernières guerres.

Médias

Nature des travaux

Marie-Pierre NIGUES, Architecte du patrimoine, a proposé un programme de restauration concernant le clocher. Celui-ci commence des fondations des soubassements jusqu'à la toiture, ce qui sous entend : le plancher, la charpente, l'escalier pour accéder au beffroi et les cloches. Un grand nombre de pierres en granit sont à traiter ou à changer, ainsi que les parties en pierres calcaires, qui se délitent par plaque. Les bois de la charpente du beffroi n'ont pas été posés dans le bon sens, lors de la dernière restauration. Cette mauvaise installation exerce des poussées sur les murs ce qui crée des fissures. Ces travaux nécessitent l'intervention de professionnels d'expériences dans la restauration ce qui implique une charge financière importante pour une petite commune de 580 habitants.
Deux autres tranches seront nécessaires pour finaliser la restauration totale de l’Église.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine