EGLISE SAINT MARTIN DE VOMECOURT SUR MADON

L'église semble avoir été fondée au XII<sup>ème</sup> siècle. C'est une église romane de plan basilical de trois vaisseaux et cinq travées à l'origine, le tout plafonné. Le massif occidental présentait une abside centrale, voûtée en cul-de-four, et deux absidioles orientées voûtées de même. L'architecture originelle a été largement modifiée au XVIII<sup>ème</sup> siècle : les fenêtres ont été agrandies, les grandes arcades modifiées et le tout recouvert d'une toiture unique. La porte de l'église est ornée d'un portail roman représentant les saintes femmes au tombeau. Juste au-dessus c'est Saint-Martin qui vous accueille. Les détails de sculptures sont nombreux. À la suite du rapport de Paul BOESWILLWALD, l'église fut classée parmi les Monuments Historiques par un arrêté du 3 juin 1908. Aucune restauration n'a été entreprise depuis ; simplement de l’entretien.
Un projet de restauration établi par l'Architecte en chef, J. TILLET, fut déposé à la commission des Monuments Historiques à Paris, en février 1910. Ce projet fut refusé. Des travaux furent effectués, uniquement pour réparer la toiture en maintenant sa forme actuelle à deux rampants. Les laves restantes sur la nef furent remplacées par des tuiles mécaniques ; seules absides et absidioles ont conservé leur couverture en laves. Le second projet de J. TILLET est accepté le 10 juin 1910 : remplacement de la couverture en laves par de la tuile mécanique laquelle aurait l'aspect d'une couverture provisoire et non d'une restauration architecturale. Les travaux furent effectués au cours de l'année 1911. La couverture "provisoire" est toujours en place. D'autres travaux de restauration furent réalisés en 1925 – 1926 par l'abbé CAUMONT, curé de la paroisse, sans préciser la nature. En 1988, Michel GOUTAL, Architecte en Chef des Monuments Historiques, dirige les travaux de réfection des toitures en lave de grés du chœur et restaure les parements extérieurs de chevet.

Médias

Nature des travaux

Les couvertures et charpentes de l'église présentent de profonds désordres. De nombreuses traces d'infiltrations sont visibles, les plafonds et maçonneries en sont très altérés. Le beffroi comporte des sablières et abouts de fermes pourris. La charpente du clocher est à bout d'usage. Les plafonds bois de la nef et d'un bas-côté ont été fortement endommagés par les infiltrations en toiture. Certaines façades sont dans un état d'altération générale et présentent de nombreuses fissures. Le montant des travaux éligibles retenus dans le cadre de la souscription est de 383 300 € HT.

Vocation du site

Lieu cultuel. Le Syndicat prévoit également d'organiser des événements culturels (concerts classiques ou autres, chorales...) et des visites historiques à la fin des travaux.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine