EGLISE SAINT-MAURICE DE MALROY

Construite en 1764 sur les vestiges d'une chapelle médiévale, l’église de Malroy fut remaniée en 1863 avec le rehaussement du clocher et le renforcement du plafond de la nef. La première pierre de l'église actuelle fut bénie le mardi 27 mars 1764 par l'abbé Louis JOBAL de PAGNY (1737-1766) alors Vicaire à Sainte Ségolène de Metz. Ce bloc primitif se trouve à l'angle droit qui délimite la nef et le chœur. Le beau-frère en secondes noces de l'abbé JOBAL, Claude François Antoine MARTIN de JULVECOURT (1713-1768), alors Seigneur de Malroy fit placer la même année une croix commémorative avec dédicace sur la façade extérieure du clocher. La nef est éclairée par six magnifiques verrières. Elles ont été réalisées à Metz en 1869 par Raphaël MARÉCHAL (1818-1888) en y appliquant la technique de l’impression par phototypie dont il en dépose le brevet en 1865. Mais là ne réside pas l’unique intérêt qu’offre ce sanctuaire. En effet, le clocher, qui de l'extérieur ressemble à nos clochers du XIXème siècle, recèle à l'intérieur des trésors d’archéologie. L'étage inférieur de la tour qui sert aujourd'hui d'entrée à l'église et les deux parties adjacentes sont en fait la nef et les transepts de la chapelle médiévale construite en forme de croix grecque au XIème siècle. En pénétrant sous le porche, le regard est attiré par une voûte ogivale en plein cintre avec des nervures en boudin qui se croisent à la clef de voûte sans l'intermédiaire d'aucun ornement et qui finissent aux départs des quatre voûtes d'arêtes. Les nervures prennent appui sur des culots, décorés d'un côté par des têtes félines et de l'autre par une ornementation végétale. De récents travaux viennent de mettre au jour deux colonnes romanes du XIème siècle et des vestiges de fresques du XVIème siècle. Deux autres colonnes vont être dégagées. Deux oculi quadrilobés de facture gothique percent les murs supérieurs de l'antique nef. Les lobes sont ronds et resserrés par des extrémités en têtes de loups regardant vers l’extérieur.

Médias

Nature des travaux

Restauration des façades de l'église. Le coût des travaux s’élève à 73 952 € HT.

Vocation du site

Lieu cultuel et culturel.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • EGLISE SAINT-MAURICE DE MALROY

    Mairie

  • EGLISE SAINT-MAURICE DE MALROY
  • EGLISE SAINT-MAURICE DE MALROY