Au sud de l’Eure, la localité qui correspond aujourd'hui au village de Saint-Ouen-d’Attez est occupée dès l'Antiquité, comme l'indique le nom "Attez", terme celtique signifiant « maison rurale ».

L’église de Saint-Ouen est attestée depuis le début du XIIe siècle. Si des vestiges de l’époque romane demeurent au pignon ouest, aux contreforts et au mur nord, elle a été largement reconstruite au XVIème siècle dans le style
gothique flamboyant, avec la nef, le choeur et l’ajout du bas-côté sud, formé de quatre travées voûtées. Le clocher
fût édifié à la fin du XVIIème et de nombreux travaux de restauration furent effectués au XIXème siècle.

A noter également qu’une chambre de charité abritait la confrérie de Sainte Barbe, créée en 1736. On peut également observer sur l’église un grand nombre de graffitis et de croix de dévotion, remontant pour les plus anciennes au moins au XVIIème siècle.

Au début des années 1980, le conseil municipal a voté à une voix de majorité une tranche de travaux de restauration
du choeur. Sans cette voix, l'église aurait été fermée et abandonnée. Le village de Saint-Ouen-d’Attez s’est regroupé en 2016 avec ceux de Dame-Marie et de Saint- Nicolas-d’Attez pour former la commune nouvelle de Sainte-Marie-d’Attez, qui compte au total 575 habitants.

Deux des trois églises, inscrites au titre des Monuments historiques, nécessitent de lourds travaux de restauration.
La commune commence dans l’urgence par celle de Saint-Ouen, menacée de fermeture.

Médias

Nature des travaux

Au programme : restauration des façades et de la toiture du porche, de la toiture de la sacristie et des toitures des quatre
chapelles du bas-côté sud.

Nous sommes attachés à nos trois églises ; elles témoignent de notre passé. Aidez-nous à les préserver pour les transmettre aux générations futures…

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine