EGLISE SAINT-PHILIPPE ET SAINT-JACQUES DE MOUZAY

Édifice roman à l’origine, l’église a été très restaurée et remaniée, notamment au xixe siècle. L’église serait du XIIe siècle, elle est mentionnée pour la première fois en 1107 dans le cartulaire de l’Abbaye de Noyers. Elle dépendait du monastère de Beaulieu.


Plusieurs statues sont à l’inventaire des monuments historiques : celle de la vierge à l’enfant , de Saint-Gilles avec sa biche, de saint Jacques et de Saint-Philippe , les patrons de l’église ; elles sont données en datation avant 1700.

Ces statues sont les seules statues épargnées dans le canton de Ligueil lors de la Révolution, d’où leur rareté et leur intérêt.

Elles ont besoin de petites interventions : l’un des plis de la robe de la Vierge est détaché, la main droite de saint Gilles également, les statues de Saint-Philippe et de saint Jacques ont été consolidées anciennement avec des goujons de fer, dont la rouille fait aujourd’hui éclater la pierre, et le petit fragment subsistant du bâton de saint Jacques devrait être refixé.

Il a été chiffré aussi la pose de système de fixation au mur de chacune de ces oeuvres afin d’éviter tout risque de chute. De plus, La dalle funéraire du Vicomte Pierre de Voyer d’Argenson gouverneur de la Nouvelle France de 1657 à 1661, personnage majeur de la Région Centre dans l’histoire de l’Amérique Française est aussi à restaurer.

La Municipalité, la Direction Régionale des Affaires Culturelles, ont décidé de porter ce projet, Marcel Molac restaurateur de statues agréé a été retenu. Les subventions ne couvrent pas la totalité des réparations. Aussi, n’hésitez pas à participer à la levée de fond avec la Fondation du Patrimoine.

Restauration des statues de l’église : on compte sur vous !

Médias

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine