EGLISE SAINT PIERRE SAINT PAUL THEZAN LES BEZIERS

<div style="text-align: justify;">Située dans la plaine du Languedoc qui est depuis toujours un couloir de circulation pour les peuples, <strong>Thézan </strong>a été souvent dans son histoire mêlé à des guerres, traversée par des invasions ou rejointe par des nouveaux habitants.
Au 9ème siècle, la région est repeuplée avec des Espagnols grâce au système de l’aprision institué par Charlemagne. Ainsi les espagnols qui refusent la domination musulmane dans leur pays ou qui ont guerroyé contre les Sarrasins peuvent au bout de trente ans devenir propriétaires de terres abandonnées à condition de les reconstituer ou de les défricher. Le surnom en est resté aux Thézanais que l’on appelle encore aujourd’hui « Lous Espanyols ».
Le premier seigneur de Thézan, un des principaux de la vicomtie de Béziers, était Alfaric Guillem qui vivait au 11ème siècle et possédait plusieurs fiefs et châteaux. Son fils, Arnald épousa Mathilde Athon, fille du Vicomte de Béziers.
En 1209, il ne voulut pas se soumettre à Simon de Montfort et donna pour caution un chevalier appelé Pons de Thézan.En 1221, les habitants de Thézan furent excommuniés.
Le 14 octobre 1226, Pons de Thézan et Pierre de Corneilhan prêtèrent serment de fidélité au Roi, devant l’Evêque de Béziers en la chapelle d’Aspiran de Ravanès située près du domaine.
En 1247, Guillem, fils de Pons assista à l’abdication du dernier Vicomte de Béziers.
En 1287, Pons reçu l’ordre du Roi de fortifier le château de Thézan.
En 1300, Jean de Levis devint maître du château et le vendit au seigneur Bringuier de Saint-Geniès.
En 1301, les habitants de Thézan l’achèteront pour 2200 livres. Puis les grandes compagnies commirent de nombreux ravages dans la région à tel point qu’en 1361 on n’osa pas sortir des remparts pour faire les vendanges.
Au 16ème siècle, Thézan a été très convoité et assiégé à maintes reprises, principalement en 1587 par le Maréchal de Joyeuse et en 1588 par le Duc de Montmorency.

<strong>Notre Dame</strong> est citée en 1290 mais elle remonterait en partie au 9ème siècle.
Elle était alors chapelle seigneuriale de style roman.
Elle devint ensuite <strong>église paroissiale dédiée à Saint Pierre et Saint Paul</strong>, fusionnant l’identité de 3 églises : l’église Saint Pierre (du Pech), Saint Paul (de la plaine) et la chapelle castrale Notre Dame.
Sur la façade, on distingue des maçonneries différentes : de gros blocs en bas puis 3 assemblages différents de pierres plus petites.
L’église est très proche du château primitif. La sacristie actuelle (14ème siècle, voutée d’ogives) pourrait être la chapelle sépulcrale des seigneurs de Thézan.
Le clocher est une tour de guet carrée – autre élément pour coupler église et château. Il supporte trois cloches et un clocheton dont : une cloche datée de 1667, classée monument historique en 1959, une cloche fondue en 1882, offerte par Louis Belleville, refondue en 1955 aux frais de la commune et des paroissiens.
On remarque des différences dans la maçonnerie : l’église est formée de la réunion de 2 bâtiments. Sur la même face nord, vers le chœur, on peut constater que le plan a été remanié. On remarque la trace d’une abside ronde sur la base du mur. Elle a été démolie en 1838.
Les fenêtres ont été remises au jour en 1979.
Essayez d’imaginer le peu de lumière à cet endroit !
Seules les 4 baies de la nef et les 2 yeux de bœuf donnaient de la lumière.
Une chapelle est dédiée à sainte Marie avec un autel en marbres polychromes du 18ème siècle.
Le mur de la nef porte un beau décor de dents d’engrenage, caractéristique du 1er art roman.
Le mur pignon percé d’une fenêtre, en arc brisé est du 14ème siècle.
Des travaux de restauration de la façade et des vitraux ont été entrepris en 1992 et achevés en 1995.
La toiture a été refaite en 2015.</div>

Médias

Nature des travaux

<div style="text-align: justify;">Le coût total des travaux labellisables de maçonnerie, de taille de pierres, de restauration des enduits et des badigeons est de 92 356 € H.T.</div>

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine