A l’origine, l’église Saint-Saturnin est un édifice roman, remanié à l’époque gothique. La base du clocher carré avec ses contreforts plats aux angles et ses baies étroites date du XIe siècle, alors que le reste du clocher et la chapelle Nord sont du XIIe siècle. L’abside est également d’époque romane. Les voûtements actuels de la nef et du chœur sont plus tardifs comme en témoignent la liaison des arcs aux colonnes sans l’intermédiaire de chapiteaux et l’emploi de liernes dans le chœur. La travée droite du chœur possède des voûtes angevines du XIIIe siècle ; les voûtes de la nef datent en revanche du XVe siècle. L’emplacement du contrefort médian Nord ne correspond pas à la colonne engagée recevant les arcs de liaison de la deuxième et de la troisième travée, qui témoigne de remaniements successifs. L’église a été inscrite à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques en 1926. L’abbé Blaive, collectionneur, en avait fait un musée ; elle abrite actuellement une riche iconographie, grâce à la collection de statues en provenance des environs. L’édifice est constitué d’une nef de trois travées à croisées d’ogive (XVe), une travée droite de chœur à croisée angevine (XIIIe) et une abside en cul-de-four (XIIe). Au Nord, se trouve un clocher hors d’œuvre qui abrite en sa partie basse la chapelle Nord, voûtée en berceau soutenu par deux arcs doubleaux. Au Sud, deux contreforts du XVe ont été placés entre les contreforts d’origine de la nef pour la consolider. Sur la façade occidentale, le portail avec son arc plein cintre reposant sur deux colonnettes à chapiteaux date du XIIIe siècle. Il est surmonté d’une baie du XVe siècle. Les maçonneries de l’église sont constituées de moellons calcaires enduits. Elle est couverte en ardoises posées au clou sur une charpente de fermes et chevrons formant ferme. Le faîtage est constitué de tuiles creuses à crêtes et embarrures de mortier. La récupération des eaux de pluie s’effectue à l’aide de gouttières havraises. Le clocher a été récemment restauré. La sacristie au Sud comporte une toiture d’ardoises posées au crochet ainsi qu’une ouverture en second jour sur le chœur en tôle translucide.

Médias

Nature des travaux

L’église saint-Saturnin est aujourd’hui le plus riche monument d’Indre et Loire en matière d’iconographie religieuse. Après la restauration complète du bâti extérieur et de la toiture, la restauration intérieure de l’église saint-Saturnin était devenue nécessaire afin d’assurer la conservation de sa richesse iconographique et d’ainsi partager auprès du public ce très riche patrimoine communal.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • EGLISE SAINT SATURNIN DE LIMERAY
  • EGLISE SAINT SATURNIN DE LIMERAY
  • EGLISE SAINT SATURNIN DE LIMERAY
  • EGLISE SAINT SATURNIN DE LIMERAY
  • EGLISE SAINT SATURNIN DE LIMERAY
  • EGLISE SAINT SATURNIN DE LIMERAY

    Mairie de Limeray

  • EGLISE SAINT SATURNIN DE LIMERAY

    Mairie de Limeray

  • EGLISE SAINT SATURNIN DE LIMERAY

    Mairie de Limeray

  • EGLISE SAINT SATURNIN DE LIMERAY

    Mairie de Limeray

  • EGLISE SAINT SATURNIN DE LIMERAY

    Mairie de Limeray

  • EGLISE SAINT SATURNIN DE LIMERAY

    Mairie de Limeray

  • EGLISE SAINT SATURNIN DE LIMERAY

    Mairie de Limeray