EGLISE SAINT SAUVEUR DU MONASTIER PIN MORIES

Le Monastier-Pin-Moriès est une commune située dans le département de la Lozère et fait partie de la Communauté de Communes du Gévaudan.
La localité actuelle du Monastier, est née à l’époque romane de la fondation d’un prieuré bénédictin sur la rive droite de la Colagne. Une des raisons de l’implantation du prieuré au Monastier était de répandre la foi et sa pratique à un carrefour d’itinéraires de pèlerinages. De multiples voies de communication le desservaient au Moyen Age.
Ce n’est qu’en 1204 que le nom de Monastier apparaît pour la première fois. Ce toponyme signifie monastère.
L'église primitive Saint Sauveur a été construite entre 1090 et 1095. Le monastère Saint-Sauveur a été un monastère bénédictin puis jésuite. Il est resté actif jusqu'à la Révolution française. Il ne reste principalement de ce monastère que l'église Saint Sauveur, devenue Monument Historique par arrêté du 10 avril 1931. Cette église est devenue, à la suite de la fermeture du monastère, l'église paroissiale en 1801 grâce à l'accord entre le premier consul Bonaparte et le pape Pie VII.
L'église présente une forme presque carrée. Les deux collatéraux sont de largeurs inégales. En effet, le collatéral droit, dans le sens de l'entrée, est plus étroit que celui de gauche. Il existe huit contreforts extérieurs, quatre à l’est, et quatre à l’ouest. L'extérieur présente encore des traces des fortifications du monastère. Contre le bas-côté est, il existe un escalier, qui donne accès à une petite tribune de pierre. C'est par là qu'il était possible d'accéder à la tour détruite édifiée par Urbain V.
L'église du Monastier est vieille de 10 siècles d’histoire.
Aujourd’hui, des travaux de consolidation sont absolument nécessaires. L’étude d’inventaire menée par l’architecte a démontré que ce bâtiment doit être repris dans son ensemble. La totalité de ces travaux a été estimée à 1 090 000 € HT. Cette somme ne peut être supportée, malgré les subventions, par la commune. La priorité est donc donnée à la MISE EN SECURITE de l’édifice. Il est prévu de refaire la couverture et d’importants travaux de maçonnerie car il existe un risque d’éclatement de l’ouvrage.

Médias

Nature des travaux

Les travaux concernent la réfection des toitures et la restauration des façades. Le coût total estimé des travaux est de
406 027 € H.T.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine