EGLISE SAINT SÉBASTIEN DE MÉGUILAUME À CHÊNEDOUIT

L’église de Méguillaume est un édifice roman, remanié au cours des XVIe et XVIIe siècle. Simple nef de 17m par 8m, elle est couverte d’une toiture en tuiles à deux pentes, au milieu de cette dernière s’élève un modeste clocher de plan carré, couvert d’ardoises.
Au moment du rattachement de Méguillaume à Chênedouit au début du XIXe s., elle a échappé à la destruction. La plupart des églises de la moitié Ouest de l’Orne ont en effet été rebâties au cours du XIXe siècle.
Elle a également été préservée par la modestie des moyens de la paroisse, les travaux, réalisés à l’économie, ont considérablement préservé l’authenticité de l’église. Elle possède des vestiges architecturaux et archéologiques notables, qui ont d’autant plus de valeur qu’ils sont les derniers vestiges de l’architecture religieuse médiévale dans cette partie du département.
L’église est encore bordée d’un cimetière clos par un mur de granit, le pignon oriental est ainsi percé d’un triplet roman en parfait état (trois fenêtres en lancettes formant un ensemble), dont les ébrasements portent également une rare charpente à chevrons porteurs de la fin du XIIIe siècle, consolidée au cours des siècles mais jamais modifiée.
La majeure partie du mobilier liturgique a été conservée, notamment des fonds baptismaux en granit et un ensemble mobilier du XVIe siècle en bon état. Les bancs, datant du XVIe siècle également, sont encore en place. L’église possède une très belle statue du XVIe s. classée Monument historique au titre des objets mobiliers, figurant une Vierge à l’enfant assise.

Médias

Nature des travaux

La restauration concerne des travaux de maçonnerie, de charpente et de couverture.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine