Édifiée en 1535 par les soins d’Antoine de Vienne, alors à la tête de l’abbaye de Molesme, l’église Saint-Valentin d’Arthonnay était une grande église gothique, pourvue de niches finement sculptées sur tous les contreforts visibles depuis la rue. Cette église Renaissance possédait et possède encore un portail aux fines sculptures, surmonté d’une jolie rosace, ornant le mur septentrional.              

Victime de quatre incendies dus au « feu du ciel » entre 1693 et 1827, victime du mauvais entretien des toitures et de l’immobilisme ayant précédé la séparation de l’Église et de l’État, le monument a vu ses voûtes s’effondrer à partir de 1904, puis le clocher en 1926, année de l’inscription à l’inventaire des monuments historiques. Le mur septentrional a été classé en 1932.              

L’édifice a bien perdu de sa superbe et donne depuis plus de 80 ans l’impression d’avoir été bombardé. Mais il n’a pas dit son dernier mot, jaloux de voir son jeune voisin le château de Maulnes, construit 31 ans après, se refaire une beauté et attirer de plus en plus de visiteurs sur le tout nouveau circuit Renaissance, élaboré par le Pays du Tonnerrois. Par bonheur, ce circuit patrimonial reliant les grands châteaux passe par l’ancienne église d’Arthonnay, ce qui plaide bien sûr pour sa mise en valeur.

La renaissance de l’église Saint-Valentin est en marche. Depuis les travaux de consolidation, en 2010, des piles soutiennent le portail classé, celui-ci ne peut plus s’effondrer.

Médias

Nature des travaux

Il convient maintenant de s’intéresser à la sécurisation de l’édifice, côté rue, en procédant à la consolidation puis à la restauration définitive des murs du chœur , en les remontant jusqu’aux anciennes arases (traits rouges), au même niveau que la partie classée.       

La commune va bénéficier de fonds publics de l’État et du Conseil général de l’Yonne. Cependant, la somme restant à sa charge demeure très importante pour une commune modeste. Une mobilisation est donc nécessaire afin de redonner de l’allure à un édifice qui le mérite et lui permettre d’envisager une nouvelle vie, culturelle et touristique.              

Cette souscription est l’occasion pour tous, particuliers et entreprises, d’Arthonnay, de l’Yonne ou d’ailleurs, amateurs de vieilles pierres et d’histoire, d’apporter un soutien financier à une opération urgente de sauvegarde du patrimoine du Tonnerrois.              

La commune, l’association, la Fondation du Patrimoine vous offrent la possibilité d’agir. Saisissez-là ! Vos dons, faits dans les conditions décrites au verso, vous donneront droit à un reçu fiscal et la Fondation reversera à la commune les sommes collectées, les abondant d’une subvention complémentaire.                                               

D’avance, merci !
  
  

Partenaires

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine