Un patrimoine pour le futur : 

L’église Sainte Croix est le seul bâtiment patrimonial que possède HERLINCOURT, petite commune rurale du Pas de Calais. Elle relie le village avec l’histoire de son ancien château, disparu aujourd’hui. L’église marque l’identité du village depuis le 16ème siècle et reste une page d’histoire solidement implantée au centre de la commune.
L'église présente aujourd’hui plusieurs symptômes de vieillissement de la structure. L’ensemble des désordres architecturaux constatés ont conduit la municipalité à fermer l’édifice au public en 2004.

La municipalité d’Herlincourt s’est engagée pour sauver cet édifice. Un projet basé sur 4 axes a été élaboré, en concertation avec les habitants :

  • Le patrimoine
  • La valeur symbolique
  • Le projet culturel et touristique 
  • L'axe paysager

La restauration de l’église sera le point de départ pour aménager le centre de la commune afin de créer une harmonie paysagère des espaces publics autour de l’édifice. Les partenaires et sponsors seront associés à cette démarche culturelle et urbanistique.

La Commune d’HERLINCOURT fait appel à la Fondation du patrimoine pour lancer une souscription. Associer la mémoire collective et un projet d’avenir pour notre commune sont au cœur de cette restauration. Et aussi affirmer une ambition modeste, mais réelle, dans un espace rural.

Merci de votre soutien pour un patrimoine dynamique.

Médias

Nature des travaux

Pour la TRANCHE FERME :

Les travaux envisagés concernent le clocher et le gros œuvre.

  • Le clocher est la structure la plus récente et présente néanmoins des problèmes de conservation. Il s’agit principalement de travaux de restauration visant l’épiderme de l’église : restauration des parements en briques et des couvertures en ardoises.
  • Les intérieurs seraient également traités de manière à éliminer au maximum les algues existantes.
  • Les travaux complémentaires sur le reste de l’édifice sont plus importants. Les désordres de structure y sont concentrés.
  • La restauration des parements en pierre de taille sera à réaliser à l’intérieur comme à l’extérieur de l’église.
  • Les pierres altérées seront remplacées par des pierres neuves de type Migné ou Tervoux.
  • La pose comme le rejointoiement seront réalisés à l’aide d’un mortier de chaux.
  • Ces interventions seront complétées par une injection gravitaire des corps de maçonnerie à l’aide de lait de chaux dans l’objectif de donner un peu plus de liant à la structure interne du mur et créer ainsi une structure homogène.
  • Le complément structurel sera apporté par la démolition et réfections des contreforts fissurés et désagrégés. Une assise plus solide doublée d’une ossature en béton armé permettra la réalisation de réels renforts structurels.

Pour LA TRANCHE CONDITIONNELLE :
Les travaux envisagés concernent les couvertures, charpentes et voûtes de la nef et du chœur.

  • Les maçonneries de briques sont dans un mauvais état de conservation.
  • Des couvertines en zinc avaient été mises en place mais sont aujourd’hui partiellement arrachées et n’assurent plus leur rôle d’étanchéité.
  • Les maçonneries sont également très vétustes. Les briques présentent un bon état de conservation mais les mortiers de pose et des joints ont parfois complètement disparus.
  • L’eau d’infiltration continue de pénétrer à l’intérieur des maçonneries et de dégrader les mortiers.
  • L’intérieur des maçonneries est très humide en partie basse.
  • La couverture, en ardoises, présente un aspect relativement vétuste même si les fuites semblent très limitées pour l’instant. La charpente semble présenter un état de conservation satisfaisant.
  • Le déversement des maçonneries pourrait ainsi largement être stabilisé.
  • Par ailleurs, un drainage et la création d’une barrière anti-capillaire sont proposés de manière à minimiser les flux à l’intérieur des maçonneries comme le développement des algues sur les parements intérieurs.
  • Ces travaux de restauration seraient complétés par la dépose des voûtes déstabilisées et à la structure vermoulue. Ainsi, il sera possible de restaurer les charpentes et compléter les fermes d’un dispositif de reprise des efforts horizontaux à la base des arbalétriers par tirants métalliques.
  • Les renforcements et restaurations anciens seront parfois déposés et remplacés ou complétés. Un traitement de l’ensemble de la structure en bois serait enfin réalisé de manière à palier le développement important des vrillettes au sein de cette structure.
  • Enfin, la couverture serait également restaurée en ardoises naturelles violines conforme à l''édifice d''origine et les voûtes seront restituées en staff sur ossature métallique.

Vocation du site

Aujourd’hui, l’église n’est plus un lieu de culte. Elle est cependant un élément symbolique fort de la cohésion du village et représente un potentiel pour le développement culturel et touristique.

Le projet communal est d’en faire un lieu ouvert, adapté à plusieurs usages qui permette à la fois la tenue de réunions publiques et l’organisation de manifestations culturelles.

Son volume intérieur, son éclairage naturel et son accessibilité lui donnent une configuration idéale pour ces usages.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine