EGLISE SAINTE-MADELEINE DE SAINTE-MARIE-AUX-MINES

Située au carrefour de la Lorraine et de l’Alsace, la vallée de Sainte-Marie-aux-Mines a eu la particularité d’être divisée en deux moitiés, l’une lorraine, l’autre alsacienne, de 1399 à 1790. Si la partie alsacienne de la vallée est devenue protestante et germanophone au 16e siècle, la partie lorraine est restée catholique et francophone.

Une petite église dédiée à Sainte Marie-Madeleine est mentionnée dans une charte datée de 1078 ; c’est la première église catholique du côté lorrain. Devenue trop petite avec l’essor démographique de la commune, elle est démolie partiellement en 1757, et il n’en subsiste aujourd’hui que le chœur, transformé en petite chapelle.

Ses matériaux de construction sont réemployés pour construire une église plus grande quelques mètres en contrebas. La nouvelle église de la Madeleine est érigée en 1757, d’après les plans du curé de l’époque, François-Léopold Wichard. Elle est bâtie sur l’emplacement d’un jardin à la française, dont l’extrême limite était matérialisée par l’actuelle rue des jardins. Ce jardin bordait un petit châtelet, situé à l’emplacement de l’actuel hôtel de ville, qui servait de mairie pour le côté lorrain de la ville.

La nouvelle église de la Madeleine présente toutes les caractéristiques d’une église lorraine, mêlant style baroque, façade massive et clocher à bulbe recouvert d’ardoises. Le chœur est orienté au nord-ouest, le clocher-porche en grés rose donne accès à la nef. En 1841, la nef et le chœur ont été restaurés. Les travaux ont duré de 1840 à 1851.

A l’intérieur, le plafond et les murs sont ornés de médaillons peints. Ceux-ci représentent les 4 évangélistes, ainsi que des saints protecteurs. La nef, à un seul vaisseau, présente une tribune en U portée par douze colonnes en grès à chapiteaux toscans. L’orgue Callinet sur la tribune est adossé au mur du clocher. Il date de 1849 et fut le dernier installé par Joseph Callinet avant sa mort.

Médias

Nature des travaux

Le projet de restauration soutenu par la Fondation du patrimoine consiste à rafraichir l’intérieur de l’église, dont les derniers travaux de rénovation remontent aux années 1980.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • EGLISE SAINTE-MADELEINE DE SAINTE-MARIE-AUX-MINES

    José Antenat-Archives du Val d'Argent

  • EGLISE SAINTE-MADELEINE DE SAINTE-MARIE-AUX-MINES

    José Antenat-Archives du Val d'Argent

  • EGLISE SAINTE-MADELEINE DE SAINTE-MARIE-AUX-MINES

    José Antenat-Archives du Val d'Argent

  • EGLISE SAINTE-MADELEINE DE SAINTE-MARIE-AUX-MINES

    José Antenat-Archives du Val d'Argent

  • EGLISE SAINTE-MADELEINE DE SAINTE-MARIE-AUX-MINES

    José Antenat-Archives du Val d'Argent

  • EGLISE SAINTE-MADELEINE DE SAINTE-MARIE-AUX-MINES

    José Antenat-Archives du Val d'Argent