EGLISE SAINTE MARIE-MADELEINE DE TOUVRE

Aidez un fleuron de l'art roman de l'angoumois à retrouver une vocation culturelle !

Présentation

Juchée sur un éperon rocheux depuis près de 1000 ans, l’église Sainte Marie-Madeleine se dresse sur une colline visible des quatre points cardinaux qui domine les sources de la Touvre. Aujourd’hui halte sur la route de Compostelle pour les pèlerins venus d’Europe du Nord, elle fut un repère tout au long de son histoire : dès le 11ème siècle, elle est la chapelle castrale du château féodal des comtes Taillefer d’Angoulême. Dans le contexte troublé de la guerre de Cent ans et des guerres de religion, elle devint une fortification défensive grâce aux qualités stratégiques de son emplacement.

            Mais elle est également le théâtre de plusieurs légendes… Y verrez-vous briller sur une roche, au bord de la Touvre le bracelet de saphirs de la belle Tamira, venue d’Ispahan ? L’y aurait-elle égaré lors de la retraite des Sarrasins, après la bataille de Poitiers en 732, avant d’être recueillie le jour de Noël par les comtes de Taillefer ?

Entendrions-nous les sources rapporter au vieux chef Franc les serments d’amour échangés entre sa fille, la noble Tolvère et le berger Bandiat ? Pourrions-nous lire les derniers messages des amants séparés, qui se noyèrent de désespoir dans la Touvre ?

Une autre tradition, résistant au passage des siècles et ce, malgré de manifestes incohérences de dates, fait naître le régicide Ravaillac ici, à l’ombre de la petite église. Cette croyance tenace vient vraisemblablement du fait qu’un collecteur d’impôts du nom de Gravailhac, personnage fort impopulaire, prélevait les impôts dans une ferme voisine de l’église.

Gardienne de ces légendes populaires et du culte des villageois depuis plusieurs siècles, l’église Sainte Marie-Madeleine est aujourd’hui fermée et en grand péril !

En juin 2016, des passionnés de patrimoine venant d’horizons différents ont créé l’Association pour la Sauvegarde de l’Église de Touvre afin de réunir les capitaux nécessaires à la réhabilitation de l'église. Dans ce but, ils organisent des concerts mensuels de musique chantés par le sextuor Amicis, la chorale Sainte-Cécile… et sollicitent des dons. L’acoustique remarquable de l’église met particulièrement en valeur les musiques classiques, espagnoles, ou les chants anciens et orthodoxes qui y ont été interprétés avant sa fermeture.

 

 

 

Nature des travaux

A quoi va servir le financement ?

Les outrages du temps, la tempête de 1999 et les intempéries l’ont gravement détériorée. Des infiltrations en profondeur rongent ses murs et sa voûte s'effondre dans la nef. D’importantes fissures s’étendent aujourd’hui dans la sacristie. A l’extérieur de l’église, le contrefort nord se désolidarise du mur qu'il devrait soutenir, des parements extérieurs sont endommagés par l’humidité, causant la prolifération de mousses et de lichens.

Le remède à ces menaces qui mettent en péril la préservation de l’église est la restauration de la voûte et des glacis des contreforts.

 

Plan de financement pour la restauration de la voûte et des glacis des contreforts

      L’objectif à atteindre de 20 000 € permettra de restaurer la voûte à hauteur de 12 000 € et les glacis des contreforts à hauteur de 8 213 €.

 

Les porteurs de projet

L’église Sainte-Marie-Madeleine est un édifice public, propriété de la municipalité de Touvre qui assure la maitrise d’ouvrage des travaux. Les 1200 habitants et l’équipe municipale, menée par Madame le Maire, Brigitte Baptiste, désirent ardemment sauver ce monument emblématique de leur village. Ils sont secondés par l’ASET (Association pour la Sauvegarde de l’Église de Touvre), une dynamique association de sauvegarde du patrimoine. Le bureau de l’ASET est composé de passionnés de patrimoine venant de différents horizons et qui ont tous un lien particulier avec l’église :

- Le président, Roger Klein, est un mélomane qui a découvert la qualité exceptionnelle de l’acoustique de l’église de Touvre et soutenu avec bonheur les concerts qui y ont été donnés

- Le vice-président, Philippe Coussy, randonneur assidu, fréquente les sources de Touvre depuis son enfance ;

- La secrétaire, Josiane Grenet, férue d’histoire, a habité le presbytère de l’église pendant près de trente ans ;

- Le trésorier, Marcel Sevilla, tolvérien depuis 10 ans, a marié sa fille aînée dans l’église, célébration qui a été accompagnée de sa soeur cadette, violoncelliste ;

- La secrétaire-adjointe, Claudine Granet, mélomane, sensible à l’acoustique de l’église, vit à Touvre depuis l’âge de quatre ans ;

- La trésorière-adjointe, Maryse Pierre, passionnée par l’histoire de l’art, a souvent croqué et peint les paysages de Touvre.

 

Rejoignez ces Tolvériens engagés pour leur patrimoine en participant à la restauration de l’église Sainte-Marie-Madeleine, avant qu’elle ne devienne elle-même une légende en ruines !

Vocation du site

 

Le mot du maire de Touvre, Brigitte Baptiste

"Relevez avec nous, le challenge du sauvetage de notre église Ste Marie Madeleine  !!
Très admirée par les touristes, les Angoumoisins férus de patrimoine et mélomanes, des habitants et des randonneurs, aidez-nous à restaurer d’urgence cet édifice phare de la commune, afin de pouvoir à nouveau l’ouvrir pour les concerts, les expositions, les visites guidées ainsi que les cérémonies officielles.
Cette action d’intérêt général permettra de transmettre ce patrimoine et une partie de l’histoire de Touvre aux générations actuelles et futures."

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine