FONTAINE RENAISSANCE A EGUISHEIM

Eguisheim, berceau du vignoble alsacien, est appuyé à de douces collines plantées de vignes. Situé au coeur de l’Alsace, ce village viticole est à 5 kilomètres de Colmar et à proximité de Strasbourg, Fribourg et Bâle, capitales européennes. Ville natale du Pape Saint Léon IX, Eguisheim jouit d’une réputation mondiale.
Le village, situé dans le Parc naturel régional des Ballons des Vosges, est labellisé « Plus beaux villages de France » et a récemment obtenu le label « Village préféré des français » dans le cadre de l’émission de télévision diffusé sur la chaîne France 2.
Cette fontaine se trouve sur la place Monseigneur STUMPF à Eguisheim. En bordure de cette place se trouvait la cour, dite Maison à la Clé, qui dépendait en 898 de l’abbaye Saint-Grégoire de Munster. En 1364 s’y trouvait l’ancienne mairie. Mgr Pierre-Paul STUMPF, évêque de Strasbourg de 1887 à 1890, y est né le 21 septembre 1822.
Cette fontaine est érigée par le maître sculpteur Hans Michel d’Orschwihr en 1557, qui reçoit la somme de 70 florins, puis restaurée en 1666 et en 1924.
Le bassin de la fontaine est octogonal et sa colonne gothique est dotée de deux blasons : l’un avec deux clefs (les armoiries de la ville d’Eguisheim du XIIIème), l’autre représentant un ciboire, surmonté d’une mitre rappelant le prince-évêque Erasmus de Strasbourg (de 1541 à 1568). En outre, plusieurs sapins et trois pointes symbolisent les Trois Châteaux du Haut-Eguisheim érigés sur la montagne boisée. On peut y lire les inscriptions suivantes : "Do dieser Brunnen war gemacht Hans MICHEL" (Ici cette fontaine a été faite par Hans MICHEL) et "Vogii und Schulihus" (Baillage et école) et aussi "rénovée en 1924". À l’époque de la construction, Hans ANSHELM est prévôt et bourgmestre de la ville et le prince-évêque Erasmus de LIMBOURG est à la tête du diocèse de STRASBOURG.

Médias

Vocation du site

Le sommet de la colonne, qui surplombe le bassin, est couronné par un porte-torche en fer forgé des ateliers de ferronnerie de Soultz. La torchère faite de résine, de cire, de mèche de coton… servait à éclairer la place lors des réunions publiques ou à illuminer la fontaine la nuit en cas d’incendie lors des puisages de l’eau du bassin.
L’eau provenait d’un petit réservoir de la Kirchmatt, puis d’un autre près de l’actuel réservoir du camping et circulait dans des conduites en bois de sapin évidé.
Cette fontaine avait un rôle primordial et social depuis sa construction.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine