Caché derrière l'imposant Fort de Charlemont à GIVET, parfois visible le long de la route de Philippeville, le Fort Condé, inscrit à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques, est au cœur d'un projet de réhabilitation porté par la Communauté de Communes Ardenne Rives de Meuse.     

 Le Fort Condé : histoire et architecture

Le Fort Condé est bâti autour d'un rocher qui était, à l'origine, surmonté d'une tour de guet : la tour Maugis (ou tour Villahermosa).

Après le rattachement de Givet à la France en 1678, cette tour fut rasée et Vauban fit réaliser la redoute centrale taillée dans le roc. De 1725 à 1732, cette redoute fut englobée dans un ouvrage beaucoup plus vaste, le Fort Condé, qui sera peu modifié par la suite.

Le Fort Condé avait pour rôle la défense avancée de Charlemont côté est, comme le Fort de Rome côté ouest. Il est situé dans la plaine à environ 500 mètres de la citadelle de Charlemont.

Le fort, conçu par l'ingénieur Candau, forme un pentagone dont le périmètre mesure environ 400 mètres. Les côtés avant forment une pointe orientée au Nord et sont entourés de fossés. Ceux-ci sont précédés d'une contrescarpe à l'intérieur de laquelle chemine une galerie, d'où partent de petites galeries de contre-mine.

Médias

Nature des travaux

Le Fort Condé est un site remarquable qui mériterait une valorisation touristique et culturelle. Dans l'état actuel des choses, la Communauté cherche à rassembler les financements pour pouvoir mener à bien un projet de réhabilitation partielle, destiné à sécuriser le site et empêcher qu'il ne se dégrade davantage.

Dans ce cadre, elle fait appel aux subventions publiques (Etat, Conseil Régional et Conseil Général) ainsi qu'au mécénat populaire.

Participez vous aussi à la sauvegarde du patrimoine ardennais en souscrivant un don pour la réhabilitation du Fort Condé.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine