Les travaux du Fort de Mutzig débutent en 1893. C’est la première nouvelle construction de fortification en Allemagne après l’invention de la mélinite, explosif capable de détruire aisément les structures maçonnées des forts construits jusque là. Les ingénieurs allemands vont construire à Mutzig des ouvrages intégrant de nouvelles technologies, de nouveaux concepts qui vont révolutionner la fortification. Seront mis au point à Mutzig entre autres : le béton, le cuirassement, l’électricité, la fortification éclatée. Les constructions du fort de Mutzig s’étaleront de 1893 à 1917. Par sa simple présence, le Feste Kaiser Wilhelm II a empêché toute opération militaire dans sa zone. Elle passe intacte sous la responsabilité de l’armée française qui la maintiendra pour finalement lui assigner le rôle de PC arrière de la défense du Rhin en 1940. Aucun combat ne sera livré là non plus. Les combats de 1944 se sont concentrés sur le Fort Est qui, seul, porte des traces de combats. Aucun ferraillage ni démontage (sauf 50% des canons 105 mm à bouclier en 1917) ne seront effectués, les installations fonctionnent encore à 50-75% en 1947.

Ce projet a été clôturé le 12 décembre 2013, la collecte et les travaux sont terminés. Nous vous remercions pour votre générosité qui a permis de mener à bien ce beau projet de restauration ! 

Médias

Nature des travaux

Les premiers travaux de construction du Fort de Mutzig débutent en avril 1893. En 1894, il est baptisé « Feste Kaiser Wilhelm II » , un « monument » appelé Namenstein est construit à ce moment pour la cérémonie de baptême.

Ce monument a subi peu de modifications jusqu’en 1945 ou les troupes américaines le dépouillent de l’aigle impérial. Par contre la plaque portant le nom « Feste Kaiser Wilhelm II » a été démontée dès l’arrivée des troupes françaises pour être remplacée par l’inscription « Position de Mutzig ». En 1940, le fort est rebaptisé « Feste von Witzleben » jusqu’à l’attentat contre Hitler dans lequel le général von Witzleben est impliqué. Les deux canons C86 qui encadraient le monument dès sa construction ont été transférés par les troupes françaises au quartier militaire à Mutzig ou ils encadraient le mat des couleurs.

En 2008 nous avons demandé aux responsables militaires de nous autoriser à transférer ce monument du site d’origine aujourd’hui inaccessible au public vers la zone restaurée afin de le restaurer, le remettre dans son aspect d’origine. Il retrouvera son sens initial et sera préservé pour les générations futures.

 

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine