FORT DE SAINT JEAN D'ALCAS A SAINT JEAN ET SAINT PAUL

Dès 1170, le village de Saint Jean d’Alcas fut une possession de l’abbaye cistercienne de Nonenque. De cette époque, subsiste la nef de l’église en berceau brisé. Ce monument connaîtra par la suite certaines transformations architecturales lors de la Guerre de Cent Ans. Ainsi, vers 1356, l’église sera surélevée et fortifiée, afin qu’elle puisse servir de refuge aux habitants en cas de danger. Le clocher mur originel sera donc rehaussé et transformé en tour. Au XVème siècle, plus précisément en pleine période d’insécurité en 1439, les abbesses de Nonenque vont édifier le Fort. Ce dernier va intégrer en son périmètre l’église déjà fortifiée, dont le front nord assurera la continuité des défenses avec les nouvelles fortifications du site. La sacristie sera quant à elle construite au XIXème siècle. Au cours de ce siècle, l’abbé Assié œuvrera, à partir de 1836, à la rénovation de cet édifice religieux et le dotera notamment d’une grande cloche…

Médias

Nature des travaux

De nos jours, des travaux de restauration s’imposent et concernent les menuiseries du fort avec la rénovation des portes du rez de chaussée de la maison de l’Abesse (maison du XVème siècle constituée de deux étages d’habitation et d’un niveau supérieur pouvant servir de salle d’armes). La réhabilitation du clocher avec la réfection de son escalier d’accès, de ses abats sons et de son installation campanaire est également projetée.

Devant le coût conséquent mais indispensable de ce programme de sauvegarde du fort et de son clocher, vous pouvez apporter votre soutien par cette souscription destinée à favoriser la conservation patrimoniale de ce précieux site de Saint jean d’Alcas.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine